AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE]

Aller en bas 
AuteurMessage
N u a n c e
Félin Légendaire
N u a n c e

Perso 1 : Sankara
Perso 2 : Poussière d'étoiles, Vent.
Perso 3 : Jouvence des Ombres, Ombre.
Nombre de messages : 1961
Age : 22
Puf : Sanka' ou bien Sankara tout simplement.


Date d'inscription : 28/05/2010
Points : 2254

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] Empty
MessageSujet: Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE]   Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] EmptyMer 5 Jan - 18:27

Nuage Nuancé
Tu es rentré dans ma vie comme arrive l'été, sans prévenir,
Avec ces éclats de lumière qu'on retrouve au matin.


Nuage Nuancé se sentait emprisonnée dans un carcan. La boue l'enlisait toujours plus bas. Elle battait des pattes, dans l'espoir de revoir un jour le soleil qu'elle aimait tant. Son corps semblait être aspiré vers le fond, toujours. Elle avait les yeux clos de désespoir. Même si elle était parvenue à les ouvrir, elle n'aurait rien vu de tel, simplement de la boue, encore et toujours. L'aspirant, l'écartelant, la gluant. Collant ses poils saubagement. La noyant. Elle avait besoin d'air et regretta de ne pas avoir écouté sa mère, qui avait essayé de lui apprendre comment sortir de cette immensté de fange. Elle voulait vivre, survivre. Exister. Ses pattes arrières heurtèrent le fond. Mou. Comme un tapis de mousse. Elle se laissa tomber au fond de ce puit de malheur, ses forces l'abandonnaient, et contre la boue, elle ne pouvait résister. Le noir l'engloutit. L'aspira. Elle sentit un froid glacial l'envelopper. Malgrè qu'il soit plutôt glacé, la chatte le prit comme une enveloppe protectrice et se recroquevilla sur elle. Elle avait besoin d'air, tellement besoin d'air. C'était une longue agonie. La boue pénétrait partout. Son pelage autrefois gris était lissé et couleur marron. Elle n'avait plus rien, juste son âme pour pleurer. Elle était encore consciente, et c'était bien ça le pire. C'était le début de la fin de sa vie. Elle espérait qu'elle finirait par mourrir bientôt. Sa bouche s'ouvrit pour qu'elle pousse un cri muet. La boue s'engouffra et l'étouffa violement. Elle ne sentait plus que ce liquide pâteux qui coulait au fond de ses entrailles, glissait le long de son oseuphage, brûlait son estomac. Elle mourrait, doucement, elle mourrait. Au fond de ce marais boueux, son corps serré contre lui-même semblait si minuscule, si petit, si vulnérable. Mais elle partait dans un sommeil sans fin, elle le sentait. Et pourtant, rien ne se passait. Elle était toujours consciente. Puis, un faisceau de lumière lui parvint à travers ses paupières closes. Elle rassembla alors toutes ses forces, sachant pertinement que son heure n'était pas venue. D'un coup de reins, la lumière jaillit. Et là haut, le soleil, il laissa glisser ses rayons sur la jeune chatte, au milieu de l'océan de fange. Elle le prit comme un signe, une renaissance. Une caresse. Elle battit des pattes, machinelement, se débrouillant pour ne pas re-sombrer. Lorsqu'elle sentit le sol sous ses coussinets meurtris, comme après une longue bataille, elle ne put retenit ses larmes. Elles jaillirent de ses deux yeux. Telles des ruisseaus montagnards, elles dévalaient les courbes de ses joues touffues. La chatonne secoua la tête, comme si rien ne s'était passé. Elle n'avait pas frôlé la mort. Et puis, elle respira. Un souffle de vie. Un souffle soulagé. Etalée sur le flanc, elle reprit, peu à peu une respiration régulière. Ses yeux vitreux étaient encore animé par la peur et l'effroi. Elle posa lourdement sa tête sur le sol, et apprécia de sentir un sol dur, meuble, et non trompeur. Puis, elle souffla, doucement.

- J'ai joué avec la mort.

Juste cette petite phrase, pour elle. Pour elle seule. Parcequ'elle le savait, la mort arrivait quand elle voulait. Il fallait savoir faire face . A tous moments.


[Ne faite pas attention, tendances suicidaires en ce moment]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N u a n c e
Félin Légendaire
N u a n c e

Perso 1 : Sankara
Perso 2 : Poussière d'étoiles, Vent.
Perso 3 : Jouvence des Ombres, Ombre.
Nombre de messages : 1961
Age : 22
Puf : Sanka' ou bien Sankara tout simplement.


Date d'inscription : 28/05/2010
Points : 2254

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] Empty
MessageSujet: Re: Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE]   Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] EmptyJeu 13 Jan - 19:55

[Désolée mais UP ? S'il vous plait, j'ai besoin de ce rp, elle frôle la mort.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaze Justice
Félin Légendaire
Blaze Justice

Perso 1 : Blaze Justice alias BJ / Wind
Perso 2 : Patte Exaltante alias Ichigo / Wind
Perso 3 : Nuage de Vision alias Ayumu / River
Nombre de messages : 2400
Age : 21
Puf :

Night
Miwu


Date d'inscription : 19/11/2010
Points : 2356

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:
Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] Empty
MessageSujet: Re: Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE]   Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] EmptyJeu 13 Jan - 22:08

Nuage d'Energie
Une folle et la mort

    Nuage d'Energie etait sorit du camp pour chasser. Il voulait mettre a l'epreuve les tenchniques qu'il avait apprises avec son mentor, Oeil de Saphir. Il n'etait pas aussi douee qu'il l'avait esperer pour la chasse, mais il compatait bien s'ameliorer vite, en s'entrainant a la fois avec son professeur, ainsi que tout seul. Il s'etait deja fait plein d'amis en dehors de ses territoires, et connaissait les membres de son Clan presque par coeur. Son but etait de connaitre ses frontieres, et il les connaissait a la perfection. Il etait deja assez fort au combat, mais manquait d'experience, chose facile a corriger. Tout ce qu'il lui manquait pour etre un bon apprenti, digne de sa noble mere, Etoile d'Orange, la chef du Clan de l'Ombre, etait de savoir bien chasser.

    Voila pourquoi il etait sorti seul cet apres-midi-la. Le soleil venait a peine de passer son zenith, et il se dirigeait a pas lents mais meusrees vers les Marecages de l'Adieu. Il ne savait que trop bien ce que ces marecages sombres pouvaient faire, et il comptait bien apprendre a y chasser quelques crapauds ou grenouilles. Apprendre en des espaces difficiles etait pour lui le meilleur moyen de progresser, plutot que de viser des choses faciles, qui ne lui serveraient surement a rien.

    Il allait commencer, deja qu'il s'etait mis en position, quand il entendit une sorte de "Gloups" un peu plus loin. Il se leva, et tendit l'oreille, curieux de savoir d'ou preveniat ce bruit etrange. Il crut au depart voir au loin une sorte de bulle dans la boue, puis il se rendit compte que c'etait un autre chat, qui etait allongee la, inerte.

    Il est peut-etre mort ! paniqua-t-il tout de suite, en se precipitant a grande vitesse vers le pauvre jeune felin. En le voyant de plus pres, il constata que ce n'etait pas un male, mais une femelle. Nuage Nuancé, pour etre exacte, une autre apprentie, qui partageait la meme taniere que lui. Il regarde, le coeur battant la chamade, le ventre de cette novice, et vit avec soulagement qu'elle respirait encore.

    Il entendit alors un murmure, venant de sa bouche. Un souffle, une phrase ;

    - J'ai joué avec la mort.

    Quelle idee ! Jouer avec la mort ? Non merci ! Lui, il preferait vivre. La vie etait ce qui etait de plus important dans... la vie... Il n'allait pas la gacher en cherchant la mort. Cela etait risquer et inutile, sans parler de completement debile.

    - Tu vas bien ? demanda le petit curieux, ne sachant pas trop quoi dire. Tu es pleine de boue... Tu veux que je t'aide ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N u a n c e
Félin Légendaire
N u a n c e

Perso 1 : Sankara
Perso 2 : Poussière d'étoiles, Vent.
Perso 3 : Jouvence des Ombres, Ombre.
Nombre de messages : 1961
Age : 22
Puf : Sanka' ou bien Sankara tout simplement.


Date d'inscription : 28/05/2010
Points : 2254

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] Empty
MessageSujet: Re: Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE]   Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] EmptySam 15 Jan - 12:04

Nuage Nuancé,
Jouer avec la mort,
Certes, mais toujours gagner.
La petite chatte grise reprenait, peu à peu ses esprits. Le monde terne de la mort se laissait colorer par la vivacité des tons qu’étaient ceux de la vie. Sa tête était toujours posée sur le sol, elle s’appuyait lourdement sur le sol sablonneux, cherchant un quelconque soutien. Son nez était toujours emplit de boue, elle passa tout de même sa petite langue rose pâle et râpeuse, pour dégager ses narines. Elle pu alors, respirer normalement, les sinus libres. Ses yeux, encore teintés d’une lueur catastrophée, clignaient régulièrement, évacuant la fange brune collée sur ses paupières. Son flanc se levait avec difficultés, une épaisse couche de boue avait séché sur elle, la clouant au sol. Sa queue, elle, disparaissait sous un monticule de terre liquide et boueuse. Si on ne la connaissait pas, on supposait bien qu’elle possédait un pelage brun, moucheté de gris . Elle n’était plus qu’un corps recouvert d’une boue grasse et gluante, rien d’autre. Son âme envolée. Son souffle restait l’unique marque de vie. Sa respiration saccadée était interrompue parfois, par des quintes de toux qui la secouaient, la broyaient. Tout son corps se crispait. Pendant quelques interminables secondes, puis, le calme revenait, seigneur d’outre-tombe. On aurait dit que la foret entière veillait sur elle. Les arbres semblaient recroqueviller leurs branches, de façon à former un arc protecteur. Le soleil, passait et repassait ses rayons lumineux sur la fourrure humide de l’apprentie. Peu à peu, la chaleur l’envahit, laissant quelques reflets dorés sur sa toison engluée. La mare gargouillait, faisait des bulles, comme si elle voulait s’excuser. Tout reprenait forme. Le flou laissait place aux contours nets et précis. La vie semblait reprendre son cour. Le monde ne s’était donc pas arrêté de tourner, et elle le savait, il ne s’arrêterait jamais. Rassemblant le reste de ses forces non-perdues durant la lutte dans l’océan de boue, elle se campa doucement sur ses pattes lorsqu’elle reconnut l’apprenti de son clan. Elle l’avait sentit malgré la fange qui hantait sa truffe, son mentor serait fière d’elle. C’était Nuage d’Energie. Le petit mâle maculé. Bien que sympathique, la chatte n’avait aucunes idées de comment se comporter en sa compagnie. Elle ne lui avait jamais réellement parlé, mise à part des paroles de politesse certainement. D’une voix amical, le matou la questionna. Elle ne pu réprimer une grimace et un «  j’ai l’air d’aller bien banane ? ». Puis, reprenant son courage à deux pattes, tout en s’armant d’un joli sourire, elle lui répondit, la voix chargée d’émotions :

- Je me suis débrouillée, merci.

C’était bel et bien vrai. Elle l’avait vaincu toute seule, ce sort que la vie s’acharnait à lui balancer sur le dos régulièrement. Mais maintenant, elle le savait, elle se tenait prête à subir tout ce qu’on pouvait lui demander, elle le savait, elle le sentait, elle était prête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaze Justice
Félin Légendaire
Blaze Justice

Perso 1 : Blaze Justice alias BJ / Wind
Perso 2 : Patte Exaltante alias Ichigo / Wind
Perso 3 : Nuage de Vision alias Ayumu / River
Nombre de messages : 2400
Age : 21
Puf :

Night
Miwu


Date d'inscription : 19/11/2010
Points : 2356

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:
Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] Empty
MessageSujet: Re: Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE]   Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] EmptySam 15 Jan - 16:12

Nuage d'Energie
Mais pourquoi refuser la mort,
si la vie est si dure ?

    Nuage Nuance semblait ne pas le voir, au debut. Il l'observa un moment, insur de ce qu'il devait faire. Devait-il lui re-demander ? L'aider sans son accord ? Il aimait aider les autres, mais savait d'experience que ce n'etait pas le cas de tout le monde d'aimer ca. Lui, deja, n'aimerais pas qu'on l'aide alors qu'il essaie de faire quelque chose seul, pour se prouver. C'etait peut-etre ce qu'elle faisait apres tout ; elle voulait se prouver a quelqu'un qui lui etait cher. Remarque, lui, il voulait bien prouver certaines choses a ses amis, comme Nuage Aile, sa rivale de toujours.

    Enfin, la jeune chatte, juste un peu plus agee que lui murmura quelques paroles en l'air, semblant un peu aggacer par ce qu'il avait demander ;

    - J’ai l’air d’aller bien, banane ?

    Le chaton cremeux allait repliquer, indigner, mais deja elle se relevait. Il la regarda, puis remarqua que sa fourrure etait tachee completement de boue. Il ne restait pratiquement plus de parties non-couvertes, qui ressemblaient plutot a de petites taches grises. En se levant, elle ressemblait un peu a ses yeux a un de ces monstres d'egouts dont lui parlaient souvent les anciens, quand il etait encore jeune chaton a la pouponiere. Il essaya de se retenir de rire, mais il ne put retenir une petite grimace maligne.

    - Je me suis débrouillée, merci, repondit alors plus gentillement la femelle.

    Elle semblait sure de ce qu'elle venait de dire, et il etait soudain heureux de ne pas l'avoir aider sans son accord. Il voyait tres bien qu'elle lui aurait decapiter la tete et les pattes, s'il l'avait fait.

    - Mais qu'est ce que tu faisais ? demanda-t-il, amusee par les idioces de la jeune apprentie. Tu veux te suicider, ou bien tu as une demande a faire au Clan des Etoiles ?

    Il remarqua alors que sa patte etait entierement couverte de boue, ce qui lui donna une idee.

    - Ou tu veux juste prendre un bain sale ?

    Faisant son interessant, il se roula alors au sol, se couvrant alors de terre liquide, qui allait lui prendre un temps fou a laver. De toute facon, il pouvait facilement faire une petite pause a la riviere avant de rentrer. Si maman me voyait rentrer comme ca... pensa-t-il, tremblant deja.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N u a n c e
Félin Légendaire
N u a n c e

Perso 1 : Sankara
Perso 2 : Poussière d'étoiles, Vent.
Perso 3 : Jouvence des Ombres, Ombre.
Nombre de messages : 1961
Age : 22
Puf : Sanka' ou bien Sankara tout simplement.


Date d'inscription : 28/05/2010
Points : 2254

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] Empty
MessageSujet: Re: Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE]   Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] EmptyLun 17 Jan - 19:43


Nuage Nuancé

Son corps figé,
Son âme envolée.

La mort l'attire. Elle n’a pas besoin de la mer, pas besoin du soleil, pas besoin d’amour, pas besoin de la lune, pas besoin d’un autre paradis que le sien. Elle n’a besoin de rien. C’est vrai après tout. Elle se le dit toujours, qu’elle est heureuse de vivre. Avide d‘apprendre. Ses yeux brillent toujours d’une lueur joyeuse, animée par la vie. Elle croque la vie à pleine dents. C’est une chatte remplie d’envie et elle aime les sensations. Elle aime se réveiller le matin en se disant qu’elle va décourvir plein de choses, qu’elle va pouvoir en apprendre encore plus. Mais pourtant la mort l’attire. Comme si elle n’était qu’un vulgaire émant et que la mort était un gros morceau de féraille. Malgrè son envie de passer au-dessus de ce désir morose, elle n’y parvient pas et elle veut savoir. Savoir quoi ? Ce qu’il y a après la mort pour sûr. Elle aimerait plus que tout parler aux ancêtres des ses troupes pour leur demander comment c’est là-haut, pour savoir si on rejoint vraiment tous le Clan des Etoiles.

- T'es débile ou bien tu le fais exprès ?

Par simple habitude, elle insultait l'adversaire. C'était devenu un réflèxe, elle n'y povait rien. Traiter, cracher, faire comme ci rien ne l'atteignait. Pour se sentir plus forte. Alors qu'au fond d'elle tout s'effondre, tout brûle. Alors qu'elle étouffe, elle fait comme ci elle allait bien, comme ci ce n'était qu'un simple bain de boue. Comme ci c'était du pur hasard qu'elle soit tombée dans cette mare de fange. Et voilà qu'il se roulait dans la boue, collant son pelage flamboyant. La chatonne grise ne put réprimer un sourire en le voyant grimacer, la boue tirait les poils, ça devait lui faire un mal de chien. Elle s'approcha et se mit à rire, soudainement. Mais rire lui faisait du bien, tellement de bien. Elle ria à gorge déployée, pendant quelques secondes. Ses yeux pétillaient d'une nouvelle lueur, la moquerie avait laissé place à une simple flamme de joie. Son fou rire cessa quand elle se rendit compte que, le pauvre, avait peut être mal. Elle le regarda, essouflée d'avoir rigoler sans aspirer d'air. Son ventre lui faisait encore mal d'avoir rigoler comme tel. Elle se campa près de lui et lui donna un coup de patte amical dans les côtes.
Puis, sa voix éraillée brisa le silence qui s'était installé lors de son fou rire.

- On a pas l'air c*n là, tous les deux plein de boue.

Et son rire revint de plus belle. Elle voulut s'arrêter puis se dit que c'était une des rares occasions de rire. Elle desserra ses crocs et laissa un sourire élargirent ses babines argentées.


Dernière édition par Sankara le Mer 19 Jan - 16:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaze Justice
Félin Légendaire
Blaze Justice

Perso 1 : Blaze Justice alias BJ / Wind
Perso 2 : Patte Exaltante alias Ichigo / Wind
Perso 3 : Nuage de Vision alias Ayumu / River
Nombre de messages : 2400
Age : 21
Puf :

Night
Miwu


Date d'inscription : 19/11/2010
Points : 2356

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:
Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] Empty
MessageSujet: Re: Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE]   Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] EmptyMer 19 Jan - 17:03

Nuage d'Energie
Qu'est ce qu'on est c*ns !

    - T'es débile ou bien tu le fais exprès ?

    Un peu des deux, surement, pensa interieurement Nuage d'Energie en souriant comme un petit fou. Il essaya de se relever, puis se rendit compte que sa fourrure, maintenant trempee completement de boue, etait collant. Ca aurait sans du doute lui paraitre une evidence, mais quand il l'avait fait, il n'avait pas vraiment penser aux consequences. J'ai pas l'air c*n maintenant, soupira-t-il en essayant de se lever. Ses pauvres petits poils s'arrachaient de sa petite peau, pour prendre leur place dans le marecage. Cela lui faisait un grand mal, mais il le supporta tant bien que mal.

    Il fut surpris lorsqu'il entendit un bruit. Ce son qui parvint a ses oreilles, qui vint lui caresser les timpans, c'etait le rire de la jolie apprentie suicidaire. Il ne l'avait jamais entendu avant, pourtant, il en fut presque hypnotiser. C'etait un rire rare, ca se sentait. On arrivait meme a croire que la pauvre n'avait jamais rit avant...

    - On a pas l'air c*n là, tous les deux plein de boue.

    Les yeux du jeune rouquin s'ouvrirent alors en grand. C'etait exactement ce qu'il pensait.

    - Oui ! sourit-il en riant avec sa camarade de Clan, qui s'etait remise a rire.

    Ils rirent alors longtemps, ensemble. C'etait une chose un peu etrange sans doute, aux yeux d'un etranger, pourtant, lui, il trouvait ca on ne peut plus habituel. Remonter le moral des gens, c'etait une chose qui l'amusait au plus haut point. Non, ca ne l'amusait pas. Ca lui apportait bonheur d'aider les autres, voila tout.

    Un fois leur partie de rire etrange terminer, ce fut lui qui prit la parole ;

    - Mais comment as-tu reussi a te fourrer dans ce petrin ? demanda-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N u a n c e
Félin Légendaire
N u a n c e

Perso 1 : Sankara
Perso 2 : Poussière d'étoiles, Vent.
Perso 3 : Jouvence des Ombres, Ombre.
Nombre de messages : 1961
Age : 22
Puf : Sanka' ou bien Sankara tout simplement.


Date d'inscription : 28/05/2010
Points : 2254

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] Empty
MessageSujet: Re: Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE]   Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] EmptySam 22 Jan - 12:35


Nuage Nuancé

Your love, your love, is my drug.

Tout de suite, la chat en face lui parut plus amical. Elle se détendit et laissa ses muscles rouler sous son pelage couleur caramel de boue. Ses pattes endolories la faisait souffrir, elle poussa un feulement, lorsqu'a l'aide de sa petite langue râpeuse, elle essaya de détacher la fenge brune de ses poils argentés. Elle soupira de plus belle, avec ses petites dents de l'avant, elle arracha touffe de poils par touffe poils, serrant les crocs pour la douleur.

Lorsqu'elle croisa le regard de l'apprenti du même clan qu'elle, elle ne pu réprimer un nouveau fou rire. Ils étaient tou les deux pleins de boue, quand ils rentreraient au camps, les regards des guerriers et autre chats du clan allaient peser sur leurs consciences. Nuage Nuancé lui sourit lentement, reprenant ses esprits. Elle se surprit alors à apprécier la compagnie du chat aux couleurs agréables. Ses yeux perlés de gris pétillèrent de malice. Un courant d'air froid se faufila entre ses poils argentés et lui décrocha un frisson.

- Mais comment as-tu reussi a te fourrer dans ce pétrin ?

Pour tout dire, la chatonne ne se souvenait de rien, juste qu'elle marchait lentement, au bord des marécages et soudain, le sol se érobe sous ses pieds et elle tombe dans la mare de boue. Elle se rappelle très bien aussi quand elle s'est débattu dans le liquide poisseux, bataillant contre la mort elle-même. Son coeur s'était accéléré au point qu'elle avait cru qu'il allait lâcher.


- Je ne sais plus, je ne m'en rappelle pas bien, j'ai du glisser...

( désolée pour la qualité et le retard)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaze Justice
Félin Légendaire
Blaze Justice

Perso 1 : Blaze Justice alias BJ / Wind
Perso 2 : Patte Exaltante alias Ichigo / Wind
Perso 3 : Nuage de Vision alias Ayumu / River
Nombre de messages : 2400
Age : 21
Puf :

Night
Miwu


Date d'inscription : 19/11/2010
Points : 2356

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:
Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] Empty
MessageSujet: Re: Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE]   Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] EmptyDim 23 Jan - 12:44

Nuage d'Energie
La volonte de vivre... Une qualite ?

    - Je ne sais plus, je ne m'en rappelle pas bien, j'ai du glisser... repondit hesitament l'apprentie.

    Elle sait pas ? C'est pas logique son truc, la... se disait Nuage d'Energie, malgre son sourire, qu'il gardait sur son visage. Lui, il ne pouvait pas comprendre pourquoi les chats frolaient comme ca la mort, puis etaient sauvers. Pourquoi passer si pres de la fin, alors que le Clan des Etoiles leur arrache si facilement le droit de les rejoindre. Tout ca, pour lui, n'etait pas logique. De plus, cette jeune chatte grisatre ne semblait pas savoir comment c'etait arriver. S'il avait ete a sa place, il savait tres bien qu'il n'aurait jamais oublier cette experience. Froler la fin de sa vie, alors qu'il n'etait qu'au stade chaton, c'etait une chose terrible a son avis.

    Ceux qui devaient vivre ca, ils n'avaient decidement vraiment beaucoup de courage. Lui, il profitait pleinement de la vie. La mort ? Il en avait peur. La fin de sa vie, il n'allait pas la laisser arriver. Jamais. Il se battrait jusqu'a son dernier souffle, meme si ca ne lui donnait qu'un instant en plus dans ce monde imparfait et sans ame. Meme si la vie est loin d'etre parfaite, la vie dedans etait loin d'etre malfaisant. Lui, il voulait vivre, rigoler, devenir guerrier, avoir des chatons, devenir chef, ancien, regarder ses petits devenir guerriers a leur tour, avoir leur propres enfants, etc. Rien ne l'empecherait jamais de vivre. Rien ne pourrait jamais le vaincre. Il etait libre dans ce monde, il vivait.

    Mais il sentait comme quelque chose dans cette apprentie... L'aura d'elle-meme, qu'elle n'avait pas cette meme volonte de vivre. Pourquoi il pensait ca ? Ca, il ne pouvait meme pas le deviner. Il n'etait pas du genre observant, pas du tout. Il savait juste qu'elle manquait d'une chose. Une chose que lui, il avait. Et dans cette position, ou quelque chose qu'elle n'avait pas lui appartenait, seule une solution restait ; le partage. Il voulait l'aider.

    - Eh bah ! railla-t-il en se regardant. Qu'est ce qu'on est mal au point !

    Il essaya de s'arracher cette fichu boue qui s'accrochait peniblement a sa fourrure. En vain. Il ne reussit qu'a se faire mal, et la encore, il n'avait pas arranger grand chose.

    - Et si on allait se laver a la riviere ? proposa-t-il alors.


(Si toi, c'est nul et en retard, moi c'est quoi alors ? O_o)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N u a n c e
Félin Légendaire
N u a n c e

Perso 1 : Sankara
Perso 2 : Poussière d'étoiles, Vent.
Perso 3 : Jouvence des Ombres, Ombre.
Nombre de messages : 1961
Age : 22
Puf : Sanka' ou bien Sankara tout simplement.


Date d'inscription : 28/05/2010
Points : 2254

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] Empty
MessageSujet: Re: Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE]   Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] EmptySam 29 Jan - 10:55

N u a g e . N u a n c é
Et si ma vie ne tenait qu'a un fil,
Et si je mourrais, là, sous tes yeux.
Et je t'envie.
J'envie ton envie de vie.
Et je me meurs, prise par cette folie qu'est la mort.
Je survit, je meurs, je survit.
Je m'écrase le coeur à coup de suicides manqués.

Son regard courroucé passa de l'apprenti jaune à la rivière bleue. Elle n'arrêtait pas de doûtait et pourtant, elle faisait comme si tout allait bien. Son envie de vivre s'atténuait, peu à peu, comme un feu qu'on étoufferait, à l'aide de sable. Elle doûtait tant que sa vie n'était faite que de reproches, de doûtes et de suicides. Les autres ne la comprenaient pas. Elle était trop différente, trop folle pour rentrer habilement dans le groupe qu'était "les chats normaux". Elle était différente, folle dérangée, intrépide, exeptionnelle. Seulement, les félins ne voyaient chez elle que son côté obscure d'amoureuse des sensations fortes. Elle était bien sûr une chatonne avant tout, et elle aimait plus que tout son clan, et ses amis. Bien qu'ils soient peu à se battre pour elle, elle se battrait jusqu'a son dernier souffle pour eux. Cela pouvait paraitre étrange, mais que voulez-vous, l'amitié et l'amour ne sont parfois pas récirpoque. Et elle s'en fout, de toute manière. Elle se fiche bien de savoir qui tient à elle, qui se battrait pour elle, qui se tuerait pôur elle. Elle s'enfiche comme elle se fiche de la dernière pluie. Parceque ce qu'elle aime, elle, c'est savoir qu'elle arrive a aimer quelqu'un. C'est qu'elle arrive à éprouver de l'amitié, de l'amour.

- Eh bah, qu'est-ce-qu'on est mal en point !

Railla l'apprenti de feu. Il avait raison, elle le savait. Ils avaient l'air de deux chatons perdus, noyés dans les durs méandres que la vie s'appliquait à leur balancer sur le dos. Elle savait qu'il faisait des efforts pour l'aider, pour l'intégrer. Le truc, c'est qu'elle n'ne avait pas besoin toute cette attention ne lui faisait pas plaisir, trop peu habiyuée à l'amitié. C'était une réelle sauvage. Les parties de chasse en groupe, les repas partagés, les toilettes mutuelles, tot ça lui était inconnu. Seul son entrainement avce son mentor la raccrochait à sa vie de clan. Et pourtant elle le vivait bien, elle s'amusait à trouver ce que ressentait les autres pour elle, elle jouait avec les sentiments. Elle essayait et parvenait neuf fois sur dix, de faire craquer l félin d'ne face, juste pour qu'il la plaigne, l'nevie ou je ne sais quoi d'autre. Elle était mesquine, tellement. C'était une folle furieuse mais personne ne le savait. Seule la mort le savait. Et quand elle l'appelait, parmis les ténébres, la chatonne se sentait revivre. Elle vivait dans la mort. C'était son destin. Mourir dans la vie. Vivre dans la mort. Ses yeux gris se posèrent sur l'apprenti d'ne face, elle ricana intérieurement, se disant, que li il ne voulait pas lâcher le morceau.

Et si on allait se laver dans la rivière ?

Hum. Ok. La chatonne grise aux poils reflétant vers l'argent ne prit pas la peine de répondre. Elle s'avança, posa son museau dans la fourrure claire du minou et s'enfuit en courant. Elle se sentit pousser des ailes. Ses pattes frôlaient le sol dans un galop éffréné. Elle volait, c'était surréaliste. Elle s'élança, allongeant ses foulées et freina au dernier moment. Ses muscles se bandèrent sous son pelage grisâtre, pour l'empêcher de basculer dans la rivière. Elle jeta un coup d'oeil derrière elle et vit que l'autre chat l'avait suivit. Il accourait. Lui jetant un ultime regard pétillant de malice, elle se jeta à l'eau et laissa l'eau l'envelopper. Elle ferma les yeux et se détendit, le frois de l'eau la rafermit et doucement, elle se laissa flotter. Les yeux clos, les poils se gorgeant d'eau. Petite tache argentée dans grande étendue azur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaze Justice
Félin Légendaire
Blaze Justice

Perso 1 : Blaze Justice alias BJ / Wind
Perso 2 : Patte Exaltante alias Ichigo / Wind
Perso 3 : Nuage de Vision alias Ayumu / River
Nombre de messages : 2400
Age : 21
Puf :

Night
Miwu


Date d'inscription : 19/11/2010
Points : 2356

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:
Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] Empty
MessageSujet: Re: Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE]   Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] EmptySam 29 Jan - 12:56

Nuage d'Energie
Pourquoi avoir peur de ce que l'on ne comprends pas ?
Parce que c'est notre nature.

    La jeune chatte semblait pensive. Elle l'etait beaucoup. Sans doute pensait-elle aux merveilles de la vie. Ou bien le contraire. Nuage d'Energie en avait deja rencontrer, des chats qui ne faisaient pas confiance au Clan des Etoiles, ou a la "vie". Mais qu'etait cette chose si importante, mais si fragile qu'on appellait vivre ? La mort venait juste apres, et il en avait peur. Vivre etait donc la seule chose pour lui. Une seule lueur dans son coeur empli de frayeurs et de malheurs, qui luttaient pourtant contre sa nature folle et aventureuse, ouvert et joyeux. Il etait ce qu'on appellait un chat "normal". Il aimait aider les autres, mais avait son cote egoiste. Lui, il ne voulait qu'une chose ; vivre sa vie comme les autres, et aider son Clan a en faire de meme.

    Cette femelle devant lui, elle n'etait pas pareille. Elle semblait meme etre tout le contraire de lui. Il s'en fichait bien. Il avait deja decider ce qu'il faisait avec ceux qu'il ne comprenait pas ; il les aimait comme ceux qu'il comprenait. Qu'ils soient pareils, egaux ou pas, il aimait les chats de son Clan tous pareils. Meme cette folle suicidaire. Meme le plus mechant de tous. Tout le monde.

    La jeune chatte s'avanca alors vers lui, posant son museau sur son pelage soyeux. Il ne comprit pas tout de suite le pourquoi du comment, mais il la vit ensuite s'elancer devant. Elle partait en direction de la riviere, comme il l'avait proposer. Il sourit. Elle n'etait pas aussi differente que lui apres tout. Le sourire malin qu'elle lui lancait le convainquait qu'elle aussi avait une ame. Une ame encore joyeuse, comme celui de tous les chatons de toute la foret. Quelque soit leur Clan d'origine.

    - Attend-moi ! lanca-t-il en lui courant apres.

    C'est alors qu'elle sauta dans l'eau. Elle semblait nager, tel un poisson qui y avait grandi, avec tellement de graceur. A l'aise dans l'eau, il l'enviait peu. Lui aussi la suivit. Il sauta sur elle, et de ce coup, l'eclaboussa pleinement avec une vague d'eau froide. La riviere etait tellemenmt froide, mais il s'en fichait. Sa fourrure n'etait pas fine, et le protegeait du froid mordant. De plus, la boue sur son beau pelage commencait a s'en aller. Il se sentait plus propre. La chatonne aussi d'ailleurs. En la regardant avec son pelage maintenant gris, il commencait a voir sa vraie beate. Il sourit ;

    - T'es plus belle comme ca ! lanca-t-il.



Dernière édition par Coeur de Nuit le Sam 5 Fév - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N u a n c e
Félin Légendaire
N u a n c e

Perso 1 : Sankara
Perso 2 : Poussière d'étoiles, Vent.
Perso 3 : Jouvence des Ombres, Ombre.
Nombre de messages : 1961
Age : 22
Puf : Sanka' ou bien Sankara tout simplement.


Date d'inscription : 28/05/2010
Points : 2254

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] Empty
MessageSujet: Re: Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE]   Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] EmptyDim 30 Jan - 11:58

Nuage Nuancé
Puisqu'ici, des limites, il n'y en a pas.
C'est comme un coup de foudre,
Qui ne trouve jamais fin.


- Attends-moi !


La chatonne eu juste le temps d'entendre le hurlement de l'apprenti jaune et elle replongeat brusquement dans l'eau. Ses pattes heurtèrent le sol caillouteux de la rivière. Autrefois, il y avait eu du sable mais au fur et à mesure que les Bipèdes s'installaient, la rivière pourrissait, de jour en jour.Elle avait toujours aimé venir s'y baigner. Le seul souvenir de sa mère était celui-ci. Cette rivière et sa mère. Les larmes coulèrent, se mélangeant habilement à l'eau fluide de la rivière. Repenser à tout ça la chagrinait. Repenser à quoi ? Au bon temps. A ses années heureuses, à sa mère. Son unique famille maintenant disparue.

FLASH BACK

Une chatte au pelage argenté était assise au bord de la rivière fluide. Sa queue sagement enroulée autour de ses pattes s'agitait nerveusement. Devant elle, se débattant parmis les flots, une petite boule de poil, de la même couleur astrale que la plus âgée. Vous l'avez devinez, c'était Nuance et sa mère. La chatonne, le pelage trempé banda ses muscles et bascula sur la rive, aux côtés de la guerrière sublime par sa simple présence. Elle pressa son petit corps frêle et mouillé contre la fourrure soyeuse de la chatte.A coups de langues rose, la mère sécha le petit corps grelottant. Nuance se frotta encore, enfouissant son petit museau pigmenté dans la toison argentée de celle qui l'avait coonçue. La féline la plus âgée la repoussa gentiment. Du bout du museau, elle la redressa et la place en face d'elle.

- Il va bientôt arriver Nuance, sois patiente.

La chatonne grise pousse alors un petit miaulement, signalant qu'elle avait compris. Un bruissement de feuilles retentit. La chatonne, les oreilles aux aguets, s'apprête à bondir, mais sa mère la retient, elle pose son museau sur la tête de la petite. Puis, se redresse et murmure, la voix chargée de regrets.

- Allez Nuance, je file. Je t'aime ma fille, tellement. Je ne t'oublierais jamais.

Et elle disparait, et un guerrier apparait. Le pelage sombre, il se jette dans l'eau, arrive en face de la chatonne, la salue d'un battement de la queue puis l'attrape du bout des crocs par la peau du coup. Nuance n'a le temps de rien dire, elle est transportée dans la foret. Elle s'endort, bercée par les bascules de la merche du guerrier sombre. Elle se réveille plusieurs fois, lorsqu'elle se cogne contre els pattes de son porteurs. Puis, lorsqu'elle rouvre les yeux, elle est au chaud. Contre le flanc laiteux d'une reine blanche. Elle tête, elle oublie. Elle vient d'entrer dans le clan de l'ombre.


FIN DU FLASH BACK

- T'es plus belle comme ça !

Elle belle ? C'était de l'humour non ? Ja mais personne ne lui avait dit qu'elle était belle, jamais personne. Elle vivait dans son monde et se souciait peu de son apparence et de l'avis des autres. Amusée tout de même par la situation, elle l'éclaboussa de plus belle et lui sourit.

- Toi aussi ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaze Justice
Félin Légendaire
Blaze Justice

Perso 1 : Blaze Justice alias BJ / Wind
Perso 2 : Patte Exaltante alias Ichigo / Wind
Perso 3 : Nuage de Vision alias Ayumu / River
Nombre de messages : 2400
Age : 21
Puf :

Night
Miwu


Date d'inscription : 19/11/2010
Points : 2356

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:
Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] Empty
MessageSujet: Re: Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE]   Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] EmptyMer 2 Fév - 23:05

    Nuage d’Énergie
    C’est de moi que tu parles ?!

    La jeune chatte sembla perdue dans ses pensées. Elle regardait la rivière, les yeux mouillés par des larmes. Non, Nuage d’Énergie avait cru voir ca, mais il avait rêvé. Elle ne pleurait pas, c’était l’eau de la rivière qui la trempait. Quel idiot qu’il était de penser que cette apprentie, un peu plus âgé que lui quand même, puisse pleurer en sa présence !

    Remarque, pourquoi pleurer serait un crime ? Lui, il ne le faisait pas beaucoup, mais ou était le mal ? Lâcher ses larmes, les faire voir aux autres, demander à ses amis d’adoucir sa peine… Pourquoi pas ? Lui, il n’aurait jamais peur d’en parler, de ses douleurs au cœur. Lui, il aurait déjà aimé qu’on le réconforte. La chaleur des autres, il ne pouvait vivre sans. Ou était le mal à partir en queue de l’amitié et du savoir-vivre commun ?

    Il fut tiré de ses pensées quand il se reçut de l’eau sur le pelage ; Nuage Nuancé l’avait éclaboussé. Il sourit.

    - Toi aussi... lui fit-elle.

    Il ricana un peu bêtement. Il n’avait pas l’habitude à ce qu’on lui dise qu’il était « beau ». Qu’est ce que ca voulait dire, au juste ? Qu’il était gentil ? Qu’il était fort ? Qu’il était intelligent ? Que voulait dire « beau » au juste ? Il ressemblait beaucoup a son père, ca, il en avait déjà conscience. Tellement qu’on voyait presque qu’il était le fils d’un guerrier ennemi. Mais il s’en fichait bien. Il était fier de poster une marque de son père, qu’il admirait au plus haut point. Pourquoi devait-il en avoir honte ? Était-ce un crime d’aimer quelqu’un de différent ?

    Il était bien loyal à son Clan, mais ne pourrait jamais se battre contre Épine du Rosier, son parrain de naissance. Comment ferait-il si jamais leurs deux Clans parvenaient à entrer en guerre ? Et avec Nuage Ailé ? Nuage Miracle ? Il frissonna ; et Nuage de la Vallée ?

    Il devint alors rouge, et joueur, il éclaboussa sauvagement Nuage Nuancé, qui sembla se prendre un peu d’eau dans l’œil…


Desole, petit manque d'inspi' T-T
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N u a n c e
Félin Légendaire
N u a n c e

Perso 1 : Sankara
Perso 2 : Poussière d'étoiles, Vent.
Perso 3 : Jouvence des Ombres, Ombre.
Nombre de messages : 1961
Age : 22
Puf : Sanka' ou bien Sankara tout simplement.


Date d'inscription : 28/05/2010
Points : 2254

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] Empty
MessageSujet: Re: Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE]   Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] EmptySam 5 Fév - 12:14




Nuage Nuancé

The beginning of the end.


Le matou couleur oeuf la regardait bizarrement. Le regard des autres avait toujours gênée la chatte argentée. Elle ne se sentait que très peu à l'aise sous les yeux perçants et acides des félins de son Clan. La seule chose, le seul moyen pour qu'elle se sente bien, c'était ces derniers instants entre la vie et la mort. Juste ces minutes d'agonie.Comme à l'instant juste avant que Nuage D'énergie n'arrive, elle avait vécu ça. La souffrance et me bonheur de la ressentir. Cette opression dans le coeur, ce poid qui l'écrase. Nuage Nuancé avait appris à apprivoiser cette sensation et en était devenue dépendante. Elle en avait besoin.

Elle se reconcentra vers les moments présents, oubliant ses tendances meurtrières pour vivre heureuse, simplement quelques instants. Ce chat et elle pourraient certainement développer une amitié naissante. Nuage Nuancé toussa fortement. A penser à tout ça, elle en avait oublié de battre des pattes et avait bu la tasse. L'eau avait pénétré dans sa bouhe aussi vite que la traversée du mur du son. L'étouffant. La chatonne argentée se remit à nager, ses pattes puissantes fouettant l'eau azurée. Le chat en face l'éclaboussa tout en riant. Il semblait tout de même gêné, certainement par leurs précédents phrases, des plus intimes. Nuage Nuancé reçut une éclaboussure dans l'oeil. Elle sentit le liquide lui piquer l'oeil. La douleur lui fit fermer les paupières, elle essaya de cligner habilement des yeux, pour laisser couler la goutte. Rien n'y fit, elle s'approcha du bord de la rivière et ses pattes touchèrent le sol moelleux. Elle s'étendit sur le sable, sous les rayons chauds du soleil et s'y prélassa. Les yeux toujours clos. Elle entendit le matou se coucher près d'elle. Là , elle oublia tout. Plus rien ne comptait, sauf cet endroit et cette bulle qui les entourait tout les deux. L'amitié battait réellement tout les records.

- J'aime le soleil.

Sa voix courroucée perça la coque silencieuse qui s'était endurcie autour d'eux. Elle se décala doucement. Sa tête se posa lourdement sur le sable. Rien ne pouvait arrêter ce moment idyllique. Le soleil caressant son pelage argenté, un ami sur qui on peut compter, et le ciel, bleu comme un immense saphir, splendide. Rien, je vous dis.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaze Justice
Félin Légendaire
Blaze Justice

Perso 1 : Blaze Justice alias BJ / Wind
Perso 2 : Patte Exaltante alias Ichigo / Wind
Perso 3 : Nuage de Vision alias Ayumu / River
Nombre de messages : 2400
Age : 21
Puf :

Night
Miwu


Date d'inscription : 19/11/2010
Points : 2356

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:
Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] Empty
MessageSujet: Re: Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE]   Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] EmptyLun 7 Fév - 15:39

    Nuage d’Énergie
    Le soleil. Mon ami.

    Nuage d’Énergie regretta vite d’avoir envoyé cette eau dans les yeux de la jeune apprentie. Il n’aimait pas faire du mal aux gens, et avait tout de suite peur qu’elle le fâche. Énervée, elle lui crierait sans doute dessus, puis l’enverrait promener. Il se disputait pas mal avec quelques apprentis parfois. Ils allaient même jusqu'à s’affronter en combat. La plupart du temps en plus, c’était lui qui gagnait. Mais parfois il perdait. Quoi qu’en était le résultat, les deux félins restaient toujours amis, et à la fin, il s’était inquiété pour rien du tout. Il n’avait jamais eu d’ennemis, et ne comptait pas en avoir. Quelques rivaux, peut-être. Mais la haine n’existait pas chez lui. Son cœur était grand, comme le grand astre, le soleil qui brillait de mille feux dans le ciel.

    Il observa les mouvements agiles de la femelle lorsqu’elle nagea, toujours les yeux fermés a cause de la douleur qu’il lui avait infligé, jusqu'à la rive. Se sentant obligé, il la suivit sans faire le moindre bruit. Elle semblait souffrir pas mal de cette vilaine petite blessure, qui avait beau être accidentelle, ne passait pas rapidement. Voila un des plus beaux défauts d’Energy. Il avait fait cette même erreur plus de mille fois déjà. S’exciter facilement, envoyer quelques coups pour rire à ses amis… Qui se retrouvaient ensuite blessés par sa faute, alors qu’il ne voulait que jouer avec eux. Quel idiot il faisait…

    Nuage Nuancé s’allongea alors au sol. Soudain, il sentit une chaleur sur son dos ; les quelques nuages qui obscurcissaient le ciel de leur grandeur s’étaient écartés pour laisser passer les rayons chaleureux de l’astre du jour. Son beau pelage vira alors du crémeux au blanc tout simple, et on apercevait à peine ses rayures. Le pelage de la jeune chatte en était a peu près de même. Elle semblait plus claire à présent, en train sécher calmement avec la douce brise d’un hiver relativement chaud. Il s’allongea à ses côtés, prenant bien soin de ne pas lui cacher le soleil.

    Il sourit en mettant son ventre en l’air, baignant dans la lumière chaude. Il était bien la. Entouré des doux flots d’eau, des quelques bruits du marais, comme les gargouillements des grenouilles, les chants des oiseaux, ainsi que les bruissements dans les buissons, ainsi que sa nouvelle amie a ses côtés… Que pouvait-il rêver de plus ? Rien. Ce moment était tout simplement splendide, comme l’était le sentiment qu’il éprouvait justement. La sérénité, la paix, la quiétude, le calme… Ainsi que le bon sentiment d’être au chaud. Pour la première fois depuis quelques temps maintenant, il pouvait prendre un bain de soleil en paix. Les froideurs de l’hiver ne l’en empêchaient plus autant, heureusement pour lui. Qu’est ce qu’il était bien…

    - J’aime le soleil.

    C’était la voix de Nuance. Il tourna la tête vers elle. Qu’est ce qu’elle était jolie. Elle ressemblait un peu à Nuage de la Vallée, la jeune apprentie du Clan du Tonnerre dont il avait déjà fait quelques rencontres… Il s’était aperçu depuis quelques temps qu’elle semblait devenir de plus en plus attirante. Pourquoi ? Surement grandissait-elle. Qui était-il pour la juger là-dessus. Quoi qu’il en était, la chatte en face de lui avait beau lui ressembler, elle était loin d’avoir la même personnalité. En pensant à ces deux félines, il se rendit compte qu’il avait oublié tous les autres soucis qu’il avait depuis quelques temps.

    - Moi aussi, répondit-il en fermant a son tour les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
N u a n c e
Félin Légendaire
N u a n c e

Perso 1 : Sankara
Perso 2 : Poussière d'étoiles, Vent.
Perso 3 : Jouvence des Ombres, Ombre.
Nombre de messages : 1961
Age : 22
Puf : Sanka' ou bien Sankara tout simplement.


Date d'inscription : 28/05/2010
Points : 2254

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] Empty
MessageSujet: Re: Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE]   Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] EmptySam 12 Fév - 11:01




Nuage Nuancé

Ici-bas, la douleur à la douleur s'enchaîne ; Le jour succède au jour, et la peine à la peine.

Elle laissait le soleil caresser son pelage et elle se laissait sombrer dans les bras de Morphée. Ses pattes se touchient plus le sol, elle n'était plus couchée près de l'apprenti. Elle volait. Parmis les nuages du rêve, elle planait. Ses yeux étaient clos mais elle pouvait voir le monde comme elle voulait le voir. Elle rêvait.

Rêve On.


    Une vieille chatte noire comme jais courait le long d'une corniche ébranlée. Ses coussinets frôlaient le sol rageusement. Son ventre se levait au rythme de ses foulées. Le long de ses flancs, ses poils foncés étaient collés contre ses pauvres os. Un liquide poisseux coulait entre ses deux membres postérieurs. Elle avait les yeux révulsés, comme si elle venait de sauter d'une falaise. Son poil ébène était hérissé sur son échine. Sa course prenait de l'ampleur. Elle semblait fuir, partir. Effectivement, la chatte courrait, pour sa survie, incertaine au passage. Derrière elle s'élevait un molosse, son poil ras brillait sous les rayons ravageurs de l'astre roi. Ses yeux ambrés semblaient lançer des éclairs. Une flamme brûlait au fin fond de ses prunelles. Un long filait de bave suivait les courbes de ses larges babines. A chacun de ses sauts, une goutte baveuse s'écrasait contre le sol. Il poursuivait la chatte. C'était certainement son seul repas imaginable de la journée. Elle, elle luttait. Pourquoi, alors qu'elle venait de donner la vie, on devait la sortir de cette béatitude qu'est d'être mère ? Pourquoi elle et pas une autre ? Ses prunelles élargies, azurs comme le ciel, trahissait sa peur. Elle labourait le sol de ses longues griffes grises. Le chien prenait de l'avance, seulement quelques longueurs de queue les séparaient. La féline pouvait maintenant sentir le souffle chaud du canidé contre son dos. Son échine frémit de nouveau. Soudain, le sol se déroba sous ses pattes. Elle sentit un énorme soupir l'aspirer vers les ténèbres d'en bas. Ses yeux envoyaient des éclairs. Elle coula un regard circulaire, le sol se rapprochait de plus en plus. Était-ce possible ? Avait-elle été aussi idiote ? Elle était tombée. Quelques secondes passèrent avant que le choc ne se fit sentir. Juste un énorme craquement, comme un bâton qu'on casserait. Puis une plainte douloureuse. Un ultime souffle. Puis plus rien.

    " Nuage Nuancé, c'est moi, Kara, ta mère. "

    Devant elle, se dresse la chatte qu'elle vient de voire mourir. Alors, comme ça, c'est sa mère elle ? Sympa. Comment, elle est morte en tombant d'une falaise. Sympathoche tout ça. La chatonne avance d'un pas, attendant une réaction de la part de sa prétendue mère. Comment, hein ? Le sol n'est plus, elle vole parmi les nuages, c'est quoi ce bordel ? Elle rêve ! Tout s'éclaire, elle est en train de faire un de ces rêves où toute votre vie se résume en épisodes factieux. D'un coup de langue, elle salue sa mère. Puis, se jette sur elle et savoure ce moment de tendresse. Elle est réellement en train de câliner un être oublié.

    " Il faut que je te parle. Ma fille, oh ma fille, tu es si jolie ! Bientôt, un signe te montrera quelle voie emprunter. Fais confiance à tes ancêtres, ils sont responsable de ton destin. A bientôt. "

    La chatte vient de se fondre dans la brume épaisse et matinale. Son pelage ébène scintille encore quelques instants dans l'immensité sombre du ciel. Nuage Nuancé pousse un gémissement apeuré. Comment savoir quel sera ce signe. "Fais confiance à tes ancêtres" La chatonne argentée jette un regard vers la voûte métallisée du ciel. Là, elle croit voir cligner plus fort aujourd'hui les étoiles.








Rêve OFF

- On rentre ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaze Justice
Félin Légendaire
Blaze Justice

Perso 1 : Blaze Justice alias BJ / Wind
Perso 2 : Patte Exaltante alias Ichigo / Wind
Perso 3 : Nuage de Vision alias Ayumu / River
Nombre de messages : 2400
Age : 21
Puf :

Night
Miwu


Date d'inscription : 19/11/2010
Points : 2356

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:
Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] Empty
MessageSujet: Re: Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE]   Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] EmptyLun 21 Fév - 16:00

Nuage d’Énergie
I love you.
Not.

    - On rentre ?

    Nuage d’Énergie n’entendit qu’à peine cette question, qui était plus une requête, de la part de la jeune apprentie de son âge. Il l’avait regardée de plus près, tandis qu’elle rêvassait. Qu’elle ressemblait à Nuage de la Vallée. Il ne savait plus quoi penser. A chaque fois qu’il pensait à cette chatte couleur de brume, il se perdait dans ses rêves, et ne réussissait qu’à s’en sortir en pensant qu’elle l’avait déjà oublié. Ce qui était fort probable. Ils ne s’étaient vu qu’une fois… Ca faisait déjà la millième fois qu’il se le répétait, pourtant, il n’arrivait pas a se le mettre dans la tête. Il voulait la voir. Savoir qu’elle aussi pensait a lui. Savoir qu’elle aussi n’était plus sure quoi penser… Savoir qu’ils étaient pareils. Qu’il n’était pas seul.

    En y repensant, il était un peu bête. Entouré d’autant d’amis, Energy n’avait ni ennemis, et peu de rivaux. Sa mère était la chef de son Clan, ses frères et sœurs, d’excellant apprentis. Que pouvait rêver de plus un chaton ? Rien. Il avait tout. Mais donc… comment pouvait-il se sentir aussi seul ? Il ne se sentait plus la joie de vivre, plus le bonheur et la chaleur, a chaque fois qu’il pensait à cette féline si mystérieuse. Exagérait-il encore une fois trop, comme on lui disait si souvent ? Non. Il y avait sans doute une raison pour laquelle il ne pouvait se la dégager de la tête. Mais laquelle ?

    Avant de pouvoir répondre à cette question, il se rendit compte qu’il faisait un peu trop attendre sa camarade. En levant les yeux sur elle, il se rendit compte a quelle point elle était jolie. On lui avait souvent dit qu’il était « amoureux » de Val. C’était faux bien sur ; il était bien trop jeune pour aimer. Mais n’empêche qu’il pensait très bien pouvoir aimer une chatte comme celle-ci. Nuage de la Vallée appartenait à un Clan différent. Elle avait d’autres amis, surement un compagnon d’ailleurs. Alors que lui, il était du Shadowclan. Il devrait sans doute aimer quelqu’un de sa propre tribu, si ce n’est pas pour lui-même, mais pour honorer la mémoire de sa mère, qui est une grande chef.

    Dommage. Il ne pouvait pourtant pas aimer cette jeunotte. Peu importe qu’elle soit la plus belle au monde, qu’elle soit la plus forte, au combat ou autre. Elle restait en elle-même différente de lui. Bien différente d’ailleurs. Lui, il ne voyait que la joie dans la vie. Elle, elle ne semblait que voir le malheur dans la mort. On lui avait déjà compté que quand deux êtres s’opposent, seul un survit. Il n’avait aucune envie ni de mourir ou tuer.

    - On rentre, déclara-t-il en se relevant.

    En posant ses pattes à terre, il se rendit compte qu’il se sentait tout a coup plus à l’aise. Mature, grand, puissant, fort… tous ces mots-la venaient tout à coup le décrire, alors qu’il ne s’était jamais senti aussi… vivant. Bizarrement, et sans qu’il ne puisse même s’en rendre compte, il décida de faire quelque chose qu’il aurait du faire depuis bien longtemps ; demander son avis a la seule personne dont il en avait besoin.

    Qu’il avait été aveugle pendant tout ce temps. Il s’était préoccupé de cela tout seul, alors que la solution se trouvait juste sous son nez, tout ce temps. Qu’il était idiot parfois. L’amour, ca ne venait pas comme ca. Non. Il n’était pas amoureux, mais presque. Il tenait à elle comme une amie, une vraie amie. Une meilleure amie ? Sans doute. Peu importe remarque. Il fallait qu’il lui demande a elle.
    Elle seule tenait la réponse à toutes ses questions.

    - Ah, euh… non, balbutia-t-il rapidement a l’intention de l’autre chatonne. Il faut que je fasse juste un truc… On se voit ce soir ? Cool, a plus alors !

    Un peu honteux de ne pas lui avait laissé le moindre choix ou possibilité de réponse, il accourut vers sa belle. Le moment était venu pour lui de lui parler.
    Une bonne fois pour toutes.
    Ou pas…

    >>Fin<<

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] Empty
MessageSujet: Re: Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE]   Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Adieux ? Pas pour moi. [LIBRE]
» Noël, une fête plutôt triste pour certains … (Libre)
» Petit LS pour Fiche de RP !
» Codes pour fiche de présentation
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans ABB :: 
Archives
 :: Anciens RPS
-
Sauter vers: