AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates]

Aller en bas 
AuteurMessage
Trafalgar Star
As des Chats
Trafalgar Star

Perso 1 : Patte d'Eden, Vent.
Perso 2 : Eclat de Flamme, Rivière.
Perso 3 : Coup de Foudre.
Nombre de messages : 3563
Age : 22
Puf :
Nami.
Ou Flame.

Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] Mini_100911105621373390


Date d'inscription : 02/07/2009
Points : 4170

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] Empty
MessageSujet: Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates]   Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] EmptyDim 21 Mar - 20:30


ECLAT DE FLAMMES

[Concept, Flam' est entrain de former Nuage Dérangé, un futur Corsaire. Donc j'aimerai qu'il sorte vivant. Vous pouvez capturer Flam' à votre guise, tu moment qu'il respire encore fufu
IL NOUS FAUT PLEINS DE SPARTIATES Muhaha]

    C'était minuit. D'ici, on entendait le tintinabule de l'église des bipèdes. Flam' décocha un sourire et se leva, les membres pas même engourdies par son sommeil récent. Il regarda tout les guerriers autours de lui, et se souvint de l'époque ou Coeur de Crystal dormait aussi paisiblement ici. Ne voulant point se faire souffrir, il sortit rapidement du gîte et regarda la tanière des guérisseurs. Cette fois-ci, la douleur fit comme un pognard dans le coeur lorsqu'il s'imagina Saveur d'Amande dormir paisiblement dans la caverne. C'était si triste pour lui.. Avait-il réellement éprouvé quelque chose pour cette femelle ? Malheureusmeent, nous ne pouvions pas fouiller dans son coeur. Mais dans ses prunelles émeraudes, on pouvait voir une douleur s'infiltrer au plus profond de son coeur. Pourquoi éprouvait-il de l'affection pour une chatte morte ayant rejoint ce maudit clan des étoiles ! Jamais le rouquin ne pourra leur pardonner tout ce qu'ils lui ont retiré. Toute les plus belles choses de sa vie basculent pour rejoindre les cieux. Le peu qui lui restait était fragile : Passion Eternelle avec son démon, Perle de la Rivière avec son coeur, Coup de Foudre avec ses petits défunts. Pourquoi tant de malheurs dans ce monde ? Jamais il ne le comprendrait. Si seulement il était là, il pourrait arranger. Sa puissance détronerai l'injsutice et le bonheur serait présent. Mais à cause du clan des étoiles, il ne pouvait rien faire..

    Après avoir fixé l'antre avec tout l'amour du monde, il s'avança vers la tanière des apprentis. Ici dormait son novice, Nuage Dérangé. Sans même qu'il ne s'en rende compte, Eclat de Flammes chérissait plus ce chat que ses propres enfants. D'ailleurs, qui devait penser les gamins de Passion Eternelle à son sujet ? Que c'était un monstre ? Surement, et il fallait avouer que c'était le cas. Ses enfants, ils les avaient reniés, et ils étaient traités de "bâtards" tout les jours. Mais quelque chose l'empêchait de les accepter, peu être pour ne pas que Saveur d'Amande soit déçue. mais avec un comportement pareil, elle devait l'être depuis longtemps. La dernière fois qu'il avait pleuré, c'était le jour de sa mort, et son rêve était de la revoir malgré tout. Mais pourtant, il arrvaiat aussi à la détester du plus profond de son être. Peu être parce qu'elle l'a empêchée d'être simplement heureux avec la belle Passion Eternelle ? Ou tout simplement parce qu'elle a sut ouvrir une parcelle de son coeur sans faire le même effort. Eclat de Flammes en voulait à Etoile de Satin. Il savait qu'au fond, la guérisseuse s'était sacrifiée pour sa mère. Et ça, il ne pouvait l'accepter, et surtout vivre avec.

    Comme perdu, le guerrier rentra dans la tanière de Nuage Dérangé tel une braise dans un nid de paille. Il s'approcha du jeunot et lui souffla à l'oreille :

    - Hé Gaminvient, on va faire un entraînement spécial !

    L'apprenti, surpris, bailla si fort qu'il réveilla Nuage Clair, à l'autre beau de la tanière. Ses prunelles d'une beauté incomparable frolèrent timidement Nuage Dérangé. Depuis leur disputes, ils ne s'étaient pas reparlés. Eclat de Flammes eut la soudaine idée de prendre sa nièce avec eux. Peu être que la tension s'apaisera.

    - Viens Nuage Clair, toi aussi tu pars avec moi !

    Il ne sut voir si elle était satisfaite ou non. Mais la jeunette s'approcha silencieuse et soumise, tel un elfe flottant dans la pénombre. Flam' incita les deux novices à le suivre hors du camps, et les deux s'executèrent. La chatte au pelage de neige restait un peu en retrait comme honteuse d'être avec le jeune rouquin. La marche se mena dans le silence, et les apprentis ne dirent rien lorsqu'ils franchirent le territoire de la rivière. Le trio s'aventura toujours plus loin, jusqu'à atteindre un espece de tunnel mysterieux. Eclat de Flammes l'avait déjà vu l'autre jour,et pensait que ce serait un bon endroit pour son apprenti pour apprendre à se cacher et à profiter de l'ombre.

    - Des catacombes, parfait, allons-y.

    Ils rentrèrent dans l'endroit lugubre. Des tombres se trouvaient de partout, et on sentait l'odeur de la mort. Mais Eclat de Flammes sentit autre chose. Des chats, ils étaient plusieurs. Etais-ce ces fameux guerriers sanguinaires dont les rumeurs devenaient nombreuses. Si c'était le cas, ce serait parfait par les deux jeunot, un peu d'action ne fait jamais de mal à personne.
Revenir en haut Aller en bas
Loi Divine
Félin Légendaire
Loi Divine

Perso 1 : Loi Divine / Vent
Nombre de messages : 1558
Age : 21
Puf : Shane - Hinayu. Mais on me connait sous le petit surnom de Star ou Abyss...
Date d'inscription : 22/10/2008
Points : 1653

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] Empty
MessageSujet: Re: Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates]   Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] EmptyDim 21 Mar - 21:05

[J'ai fait comme tu voulais Titigre =)]


Dernière édition par Cascade d'Etincelles le Lun 22 Mar - 20:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Petite Destinée
Félin Légendaire
Petite Destinée

Perso 2 : Rivière x4 & Ventx1
Perso 3 : Petit x1 & Apprenti x1 & Guerrier x3
Nombre de messages : 1845
Age : 23
Puf : Mémo <3

Date d'inscription : 13/06/2009
Points : 2051

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] Empty
MessageSujet: Re: Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates]   Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] EmptyDim 21 Mar - 21:25

      Nuage Dérangé
      « Sentir la mort frôlait notre pelage et la peur qui nous hante. »


      Le silence de la nuit était comme la mort d’un chat qui ne peut plus émettre de bruits. Tous les chats dormaient, on pouvait entendre quelques ronflements ou gémissements. Pourtant un apprenti à la fourrure enflammé et aux yeux noisette ne dormaient pas. Il les regardait tous, mais il ne voulait plus dormir, ses cauchemars le faisaient trop souffrir pour dormir et les revivre. Son regard posait sur une jeune et magnifique apprenti au pelage de neige qui dormait profondément, il en fut rassuré de voir son ventre se gonflait et se dégonflait. Elle respirait gracieusement, son souffle qui avait une odeur de fleur de printemps faisait frémir l’apprenti, il était raide dingue de cette femelle. Qui ne pourrait pas l’être, une aussi belle créature avec des yeux de déesse, personne ne pouvait lui résistait. Mais depuis maintenant plus de trois lunes, ils ne se parlaient plus, à cause de leur dispute qui les avait éloignés. Il s’en voulait mais après tout, il avait raison, elle le jugeait trop facilement, sans connaître et cela il n’aimait pas. Tout d’un coup, on entendait un bruit de pierre contre pierre, on disait que c’était des cloches que les bipèdes faisaient bouger là où ce bruit. L’apprenti regarda la hauteur de la lune, elle était bien haute, il devait être minuit, même si le sommeil lui pesait, il ne voulait pas s’endormir. Mais il vit son mentor sortir de la tanière des guerriers, pendant quelques minutes, il regardait l’ancre de la guérisseuse puis il se mit en direction de la tanière où se trouvait Nuage Dérangé. D’un coup l’apprenti se coucha pour ne pas faire voir à son mentor s’est insomnie. Il s’approcha de lui, il avait reconnu le souffle de son mentor avec une odeur assez particulier. Celui-ci lui chuchotait :

      - Hé Gamin vient, on va faire un entraînement spécial !


      Le jeunot fit mine de se lever, de bailler très fort et tellement fort que Nuage Clair se réveilla. La femelle lui lança un regard pas méchant mais au contraire gentil mais elle fut assez gêné et se tourna vers Eclat de Flammes. Le jeune matou s’étira les muscles pour être en forme. Son mentor continua :

      - Viens Nuage Clair, toi aussi tu pars avec moi !


      Nuage Dérangé émit un petit sourire à Eclat de Flammes, il savait ce qu’il manigançait, il voulait essayer de réconcilier les deux apprentis. La femelle ne rechigna pas, même s’il y avait aucune expression positif ou négatif, elle suivait mais en restant en arrière. L’apprenti fut déçu que la femelle l’ignora, il aurait tellement aimé entendre : « Bonsoir Nuage Dérangé, tu vas bien ? ». Mais il savait qu’elle avait un mauvais caractère et qu’elle ne cédera pas. Il suivit de près son mentor qui les emmenait hors du territoire de la Rivière, il aurait voulu poser une question. Mais ils arrivèrent devant un souterrain. Son mentor dit :

      - Des les catacombes, parfaits, allons-y.

      L’apprenti émit une petite grimace et se tourna brièvement vers la belle, il pensa une prière : « faîte qu’elle n’est rien, je sens quelques choses de mauvais là dedans ! ». Ils entrèrent dans cet endroit lugubre et sentit à plein né l’odeur de la mort. Mais il ne sentait pas que la mort, mais d’autres chats. Il sentit que sa fourrure se mit à gonfler sur son dos et sa voix lui dit : « Attention, tu as à faire à des chats sanguinaires, soit prudent. ». Nuage Dérangé se tourna vers son mentor et lui chuchota à son oreille :

      « Nous avons à faire à des sanguinaires enfin c’est ce que dit ma voix. Je pense que c’est les chats inconnus qu’on a vu souvent sur notre territoire. Bon je vais essayer de savoir leur identité et je pense que ça sera un bon entrainement un petit combat. »


      Même s’il n’était qu’apprenti, il s’assit un peu loin d’eux et dit :

      « Bonsoir chers chats inconnus, pourrions-nous savoir votre identité, puis pourquoi quelques uns de nos camarades vous a déjà vu traverser notre territoire ? »

      [ PS : Cascade, est-ce que tu peux mettre ton RP après le mien puis répondre à ma question Smile ]
Revenir en haut Aller en bas
Loi Divine
Félin Légendaire
Loi Divine

Perso 1 : Loi Divine / Vent
Nombre de messages : 1558
Age : 21
Puf : Shane - Hinayu. Mais on me connait sous le petit surnom de Star ou Abyss...
Date d'inscription : 22/10/2008
Points : 1653

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] Empty
MessageSujet: Re: Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates]   Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] EmptyLun 22 Mar - 20:30


    Êta

    >>Bonjour mes chéris...

    La nuit noire entendait son règne sur le camp des Spartiates. Et nous, en maître de la mort nous vaquions à nos occupations. Nous sommes tous nocturnes. La lumière du jour nous agresse la rétine et la nuit nous apaise. Nous rends totalement maître de nous. Dans mon coin je grignotais un os provenant d'un cadavre canin. Un chien qui dans l'après-midi avait osé embêter Epsilon et Nu. Ces deux derniers lui avait réglé son compte avec mon aide. J'avais donc eu une part du butin. Une patte si j'en crois la forme des os. Les deux autres s'occupaient de la carcasse. Et les autres Spartiates était venu préélever une petite parcelle de viande. C'était un roquet ce chien. Mais bon, vu qu'il était potelé ça passait. Sinon Bêta aurait ralé. J'en avais mare qu'elle nous rabattes les oreilles. Mais bon, c'est notre supérieur et nous ne pouvons pas faire grand chose. Je décidait d'aller chercher d'autres os pour un jeu avec les copains la nuit prochaine. Cela consiterais à faire la plus grande pile. Un jeu débile en soi, mais après on s'entraîne sur les piles des gagnants. Je partait donc pour la crypte, dans le cimetière souterrain.

    Je traversait par la pente qui séparait le camp de la plaine lugubre. Je n'avait plus qu'as traversé sur le côté, couper par la forêt et le cimetière serait en vue. Je remontais la pente douce et m'engouffrais dans le bosquet. Deux minutes plus tard je vis des grilles de fer forgé se dressait quelques mètres plus loin. Je traversait le portail et avança vers le trou.

    Je descendis dans les catacombes. Cet endroit lugubre me mettait en appetit. Je grogna de satis faction lorsque je sentit une odeur de mort monter de la crypte. N'importe quel chat serait terrorisé. Mais pas les Spartiates. Oh ça non. Alpha nous découperait en petits morceaux si l'on s'avisait de frémir devant ça. Mais lorsqu'on est un des premiers membres de notre caste, on a pas le droit d'avoir peur. Moi ça m'amuse de voir trembler les bleus. J'entrait dans l'obscurité la plus totale. Je me laissais glisser sur la pente douce. Cela me plaisait. J'aimais cela. Soudain j'entendis des chats discuter. Mon pelage tigré se hérrissa. Je filais me cacher dans un pile d'os après mettre roulée dans des feuilles en décompostion pour masquer mon odeur. Qu'ils viennent! Je les attends...
    Je veux surprise lorsque je vu deux microbes et une lavette débarquer dans la salle souterraine. J'imaginiais plutôt des grand baraqués. Eux ne tremblaient quasiment pas. Quasiment à cause de la fraîcheur ambiante. Ce fût la petite femelle qui frissona. L'autre microbe -le mâle- renifla l'air et murmura quelque chose à son aîné. Celui-ci aquisca et laissa passer le morveux. Il renâcla et articula d'une voix d'adulte:
    - Bonsoir chers chats inconnus, pourrions-nous savoir votre identité, puis pourquoi quelques uns de nos camarades vous a déjà vu traverser notre territoire ?
    Ben voyons. On lui avait appris la politesse à 'çui-ci. Enfin. D'habitude y tremblent et disent même pas bonjour. Je vais me faire une joie immense de lui trancher sa belle petite gorge... Je sortit le l'ombre et fit jouer mes muscles. Pas trop fort, sinon ils risquaient de ne pas me prendre au sérieux. La petite se tassa légerement. Après-tout quoi de plus normal?
    -Bonjour jeune chat. Tu es ma première proie à me dire bonjour vois-tu? J'avoue être un peu intriguée. Tu n'as donc pas peur? Sache que nous sommes là depuis bien plus longtemps que vous, et pendant que nous étions repliés sur les montagnes pour une saison de chasse aux buses, vous êtes venus sur nos térritoires. Et sache aussi... que mon nom est Êta.»
    Le grand rouquin eu l'air intrigué par mon nom. Une preuve que son intelligence était plus que limitée.
    - Tu sais...Ce n'est pas parce que tu ne savais pas que nous existions que justement nous n'existions pas...On vous surveille depuis plusieurs lunes, et nous sommes intrigués par votre mode de vie. Toujours est-il que ta copine me parraît appétissante et que le chien que nous avons mangé au crépuscule était un peu petit... Quel est le nom de cette délicieuse jeune fille?»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] Empty
MessageSujet: Re: Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates]   Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] EmptyMar 23 Mar - 14:08

Pi

>> Qu'ils viennent, nous tuerons ! <<





    Des gravats chutèrent d'une paroie délabrée. De nombreuses fentes s'y étaient installées, et ce fut sans mal que mes griffes aiguisées s'y plantèrent. J'atterris sur une poutre moisie, vieux morceau de bois ayant servit à l'échaffaudation de cet endroit sinsitre. Lugubre. Sépulcral. On aurait pu les appeler par tous ces noms malsains, les catacombes, mais pour moi, c'était un petit paradis, mon deuxième endroit favori. J'appréciais surtout l'effluve de cadavres en putréfaction qui y régnait, c'était si..enivrant. Mes pattes agiles sillonèrent les rondins pourris et humides, et je regardais sans cesse sous mes pas, d'où j'apercevais facilement les pierres et la poussière de ce lieu maudit. J'aimais bien escalader cet endroit, et conter le nombre d'os sur mon passage, parce que c'était totalement impossible. Les restes putrides de toutes sortes d'animaux qui avaient péris ici jonchaient le sol, il y en avait tant qu'il était impossible de recomposer des squelettes sans se tromper. En fait j'ai jamais essayé, alors je m'en fiche un peu. Au début, quand j'ai été accueillie par les Spartiates, j'explorais le cimetière souterrain dans ses moindres recoins, avec l'espoir de Le retrouver. N'allez pas imaginer des sottises amicales, c'est simplement, et encore, une histoire sanglante. Les histoires que j'ai appris à adorer. Le résumé de mon ancienne vie, en clair. Elle a finit en un véritable carnage, dans le genre de ceux où l'on a tellement griffé, mordu, déchiqueté que l'on arrive même plus à reconnaitre son entourage. Comme pour me tirer de mes pensées sanguinaires, une odeur particulière - ou plutôt inconnue - vint délicieusement chatouiller mes fines moustaches. Bien bien, du sang, c'est ce qu'il me faut.

    Je restai dans l'ombre, car j'ai moi même jugé que l'ombre était mon élément, et cherchai la trace de cette effluve intrigante. J'escaladai rapidement la vieille charpente virant au cramoisi, et me retrouvai bientôt juste sous le plafond, à frôler les pierres d'antan recouvertes de poussière, qui se déposa sans attendre son reste sur mon pelage d'ébène. Je pestai. Je n'appréciais pas spécialement que mes poils prennent cette apparence terne et souillée, mais j'en avais malgré moi pris l'habitude. J'arrivai ainsi jusqu'à la Crypte. Mon regard de glace parcourait l'étendue sinistre lorsque je vis une forme obscure de glisser dans l'ombre. Êta. Elle aussi traînait dans les environs. Elle avait certainement senti l'odeur des intrus comme moi. Remarquez, une odeur pareille, c'est facilement repérable. Surtout dans la Crypte, où l'on a l'habitude de sentir les odeurs des cadavres, des recoins moisis et humides, et tout ça quoi...Mon regard remplit de cruauté se stoppa net. Là, dans le noir total, trois formes s'étaient détachées. Mes canines pointues se découvrirent dans un sourire sanguinaire.
    A ma lâche habitude, je restai là, cachée dans l'ombre, dans les hauteurs, à attendre l'opportunité pour sauter sur le dos de mes proies et de lacérer leur chair moelleuse...Enfin, je les vis mieux. Un grand chat adulte, un jeune morveux, et une jeune morveuse. Le jeunot huma les alentours, puis murmura quelque chose que je ne pus entendre au plus grand. Ce dernier hocha la tête en signe d'affirmation et le morveux s'avança. A ma plus grande surprise, ses paroles assez spéciales vinrent amuser mes oreilles. Le plus étrange fut tout de même sa voix. Elle coulait avec sûreté, et prenait des allures de tons d'adulte, à mon plus grand mécontentement cette fois ci.

    - Bonsoir chers chats inconnus, pourrions-nous savoir votre identité, puis pourquoi quelques uns de nos camarades vous a déjà vu traverser notre territoire ?

    Mon sang bouillait de rage. Je me retins de justesse de ne pas me jeter dessus et lui déchiqueter sa petite face d'ange. Quelle impétuosité ! Un petit morveux pareil, il ne tremblait même pas, et en plus, il se permettait de nous adresser la parole comme ça ! "Bonsoir chers chats inconnus". La rage céda soudainnement place à la moquerie et je ne pus retenir un petit gloussement. On verra bien si il nous dira la même chose après s'être fait botter l'arrière-train, on verra...Il était bien polit, ce gosse. Un peu trop, d'ailleurs. Êta sortit soudain de sa cachette improvisée, chose normale, et fit rouler ses muscles sous sa toison. Bien sur, elle cherchait à impressionner ces ahuris. La petite morveuse se recroquevilla de plus belle. Mouais..Plutôt efficace..! La petite scène se déroulait sous mes yeux amusés.

    -Bonjour jeune chat. Tu es ma première proie à me dire bonjour vois-tu? J'avoue être un peu intriguée. Tu n'as donc pas peur? Sache que nous sommes là depuis bien plus longtemps que vous, et pendant que nous étions repliés sur les montagnes pour une saison de chasse aux buses, vous êtes venus sur nos térritoires. Et sache aussi... que mon nom est Êta.»

    Une lueur intriguée traversa les prunelles du grand matou flamboyant. Ben voyons...Il ne nous connaissait même pas. Peut être était-ce normal qu'il n'avait pas eu peur alors. Mais d'un autre côté, ses connaissances devaient être plutôt limités pour ne pas être au courant que nous étions les porteurs de la Mort...

    - Tu sais...Ce n'est pas parce que tu ne savais pas que nous existions que justement nous n'existions pas...On vous surveille depuis plusieurs lunes, et nous sommes intrigués par votre mode de vie. Toujours est-il que ta copine me parraît appétissante et que le chien que nous avons mangé au crépuscule était un peu petit... Quel est le nom de cette délicieuse jeune fille?»

    Allons, bon...Elle la jouait comme ça maintenant...Eh bien, c'était trop ! La morveuse était à moi ! Tss tss...Êta était un peu trop gourmande. "Cette délicieuse jeune fille". Eh bien, je vais lui montrer, moi, si elle sera toujours délicieuse après s'être fait déchiqueter le museau et traînée dans la poussière ! Tout en restant dans les hauteurs, dominant la Crypte, ma voix retentit, persante. Des têtes se tournèrent, peut être avaient-ils une idée de ma cachette, mais les ténèbres se faisaient plus obscures encore que dans un abîme, et ce qu'ils entendirent ne firent que des paroles sans émetteur.

    - Allons, Êta ! Je nommerais plutôt cette petite chose avec le mot "peste", sans t'offenser. Tu vas voir, tas de muscles, je vais tellement lui arracher de lambeaux de chair que tu vas bientôt la confondre avec un piaf déplumé !

    J'étais plutôt susceptible. A voir le regard d'Êta, le "tas de muscles" me semblai soudainement inutile...La petite peste se tassa encore plus et la peur se lit un instant sur son museau tremblant. Aah..Le goût de la peur. J'aime ça. Ma voix se fit de velours liquide, et je sussurai alors à la petite chatte :

    - Je suis Pi. Ne sois pas tant appeurée, tu sais...C'est plutôt bien choisit, cet endroit, non ? Pour mourir, bien sur !

    Changeant de destinataire, mon regard glaçant pivota vers le grand mâle roux.

    - Eh, le matou ! Tu n'es pas très futé, tu sais. T'aurais mieux fait d'emmener ces marmots ailleurs pour leur petite promenade de santé. Si tu ne meures pas ici, alors je te conseille le suicide en rentrant, quand tu auras suffisament observé le corps lacérés de ces gamins !

    Une lueur satisfaite s'intalla dans mes iris azurs. Inévitablement, du sang allait être versé.




Dernière édition par Soie & Chimère le Mer 24 Mar - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Trafalgar Star
As des Chats
Trafalgar Star

Perso 1 : Patte d'Eden, Vent.
Perso 2 : Eclat de Flamme, Rivière.
Perso 3 : Coup de Foudre.
Nombre de messages : 3563
Age : 22
Puf :
Nami.
Ou Flame.

Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] Mini_100911105621373390


Date d'inscription : 02/07/2009
Points : 4170

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] Empty
MessageSujet: Re: Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates]   Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] EmptyMar 23 Mar - 19:43


    [J'attend la réponse d'un autre Spartiate et je répond. Ce serait bien qu'il y ait un mâle =)]
Revenir en haut Aller en bas
Loi Divine
Félin Légendaire
Loi Divine

Perso 1 : Loi Divine / Vent
Nombre de messages : 1558
Age : 21
Puf : Shane - Hinayu. Mais on me connait sous le petit surnom de Star ou Abyss...
Date d'inscription : 22/10/2008
Points : 1653

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] Empty
MessageSujet: Re: Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates]   Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] EmptyMer 24 Mar - 16:19

    Je sentit l'odeur de Pi se rapprocher. Je la reconnaissait car son impatiente était tangible. Elle était un peu plus vieille que moi, mais j'était au-dessus d'elle dans la hiérarchie. Elle toussota, et je devinait que ses crocs impressionnant avait était remarqués par la fillette, qui se tassa un peu plus encore.

    - Allons, Êta ! Je nommerais plutôt cette petite chose avec le mot "peste", sans t'offenser. Tu vas voir, tas de muscles, je vais tellement lui arracher de lambeaux de chair que tu vas bientôt la confondre avec un piaf déplumé !

    C'est vrai qu'elle aurait au moins pu me dire bonjour, la petite garce. Et puis, après tout je réservais plutôt le p'tit mâle. Il était intriguant et effrayant à la fois. On aurait plus croire-si l'on était assez stupide- qu'un esprit d'adulte animait son corps de jeune chat. Mais si je le laissais grandir il serait sans doute un danger pour les Spartiates. J'aurais voulu répondre à ma chère camarade ici présente, mais elle ne m'en laissa pas le temps.
    - Je suis Pi. Ne sois pas tant appeurée, tu sais...C'est plutôt bien choisit, cet endroit, non ? Pour mourir, bien sur !

    Ca me gène ce qu'il vient de dire. "Ne soit pas appeurée". Bien sûr que si. Au contraire, plus elle tremblera mieux se sera pour notre réputation auprès des ses copains.
    - Eh, le matou ! Tu n'es pas très futé, tu sais. T'aurais mieux fait d'emmener ces marmots ailleurs pour leur petite promenade de santé. Si tu ne meures pas ici, alors je te conseille le suicide en rentrant, quand tu auras suffisament observé les corps lacérés de ces gamins !

    Mais il fallait avouer que Pi avait un talent d'orratrice. Mais qui ne dépassait pas le mien évidamment. Hin. Aller il était temps de leur faire arrêter ce petit jeu...
    -Pi, tu es Pi-toyable. Bien sûr qu'elle doit avoir peur. Mais avouons quand même que tu t'es bien débrouillée pour me faire changer d'avis. Tu as raison c'est une garce. Mais j'ai envie de sang et si tu le permet je vais allaer me servir sur son p'tit copain...
Revenir en haut Aller en bas
Trafalgar Star
As des Chats
Trafalgar Star

Perso 1 : Patte d'Eden, Vent.
Perso 2 : Eclat de Flamme, Rivière.
Perso 3 : Coup de Foudre.
Nombre de messages : 3563
Age : 22
Puf :
Nami.
Ou Flame.

Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] Mini_100911105621373390


Date d'inscription : 02/07/2009
Points : 4170

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] Empty
MessageSujet: Re: Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates]   Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] EmptyMer 24 Mar - 17:38

Nuage Clair
Frisson
Eclat de Flammes, Nuage Clair

    Le fait d'entrer dans ses catacombes ne me plus guère, mais je n'avais point le choix. Mais jamais je n'aurai me défiler en face du jeune rouquin à coté de mon cousin. Jamais ! Il m'avais fais autant de mal qu'une griffe en pleins coeur. Au moins, je savais que c'était réciproque, et que quoi qu'il arrive, il me détestait aussi. Ce tourment était surement un des plus grand que j'avais. moi qui avais cru, qu'il serait assez patient pour m'attendre. j'avais même imaginé une idylle entre nous deux, mais il avait été lâche et mmauvais, et ça, c'était trop dur pour moi. De plus, j'avais grandis, maintenant je me contentais de vivre la vie au jour le jour. D'être une jeune chatte heureuse de vivre et de sourire. je commençais à y arriver, et peu être qu'avec le temps, j'aurais fais le deuil de ma mère. Lorsque nous rentrâmes à l'interieur, je me campais de manière à ce que personne ne voit mon inquiétude. Cela marcha certainement, car à aucun moment, les prunelle couleur de terre de Nuage Dérangé rencontrèrent les miennes. Mais par contre, mon regard croisa celui d'autres chats. Beaucoup plus imprésssionant que l'apprenti que je haissais tant.

    « Bonsoir chers chats inconnus, pourrions-nous savoir votre identité, puis pourquoi quelques uns de nos camarades vous a déjà vu traverser notre territoire ? »

    J'osais un pas vers l'avant, par peur que cet imbécile se fasse déchiqueter. Mais un des chats se contenta de répondre de manière acerbe :

    -Bonjour jeune chat. Tu es ma première proie à me dire bonjour vois-tu? J'avoue être un peu intriguée. Tu n'as donc pas peur? Sache que nous sommes là depuis bien plus longtemps que vous, et pendant que nous étions repliés sur les montagnes pour une saison de chasse aux buses, vous êtes venus sur nos térritoires. Et sache aussi... que mon nom est Êta.»

    D'une manière plutôt louche. J'aimais bien le cran qu'avait ses félins. Leurs manière de parler, leurs styles. Je les trouvais plutôt pas mal, niveau genre. Mais la chatte continua sa phrase et me fit frémir tout au plus.

    Tu sais...Ce n'est pas parce que tu ne savais pas que nous existions que justement nous n'existions pas...On vous surveille depuis plusieurs lunes, et nous sommes intrigués par votre mode de vie. Toujours est-il que ta copine me parraît appétissante et que le chien que nous avons mangé au crépuscule était un peu petit... Quel est le nom de cette délicieuse jeune fille

    je restais de marbre, sans aucuns détails de mon humeur sur mon visage d'ange. Je ne leurs ferrais pas le plaisir d'avoir peur, non loin de là. De plus, il manquait quelque chose sur cette ébauche. Ma mère s'était faites tuée par un sanguinaire dans la forêt en nous protégeant. Etais-ce possible que ce soit l'un d'entre eux ?


    - Allons, Êta ! Je nommerais plutôt cette petite chose avec le mot "peste", sans t'offenser. Tu vas voir, tas de muscles, je vais tellement lui arracher de lambeaux de chair que tu vas bientôt la confondre avec un piaf déplumé !

    Peste, moi ? Elle n'avait point tort. Mais j'avais un coeur. Et si c'était l'un d'entre eux qui avait tué ma mère, ils allaient charger, même plus. La haine que j'ai éprouvé durant toute mon enfance était a cause de ce sanguinaire. C'était à cause d'eux que j'étais tourmentée. Pourquoi tant de souffrances à cause de l'impact qu'une personne a fait dans mon âme ?

    - Je suis Pi. Ne sois pas tant appeurée, tu sais...C'est plutôt bien choisit, cet endroit, non ? Pour mourir, bien sur !

    Rien que son hardiesse me donna la soudaine envie de mourrir. Jamais je ne laisserai personne toucher à mon clans. Pas même ces deux imbéciles de rouquins à coté de moi. Eclat de Flammes, resta calme, ayant l'air de s'ennuyer. cela me marqua, même dans les moments dangeureux, il se foutait totalement d'y laisser sa vie.

    - Eh, le matou ! Tu n'es pas très futé, tu sais. T'aurais mieux fait d'emmener ces marmots ailleurs pour leur petite promenade de santé. Si tu ne meures pas ici, alors je te conseille le suicide en rentrant, quand tu auras suffisament observé les corps lacérés de ces gamins !

    Le grand rouquin décocha un sourire. Mais pourtant, il resta droit et fier. Je m'approchais timidement de Nuage Dérangé, comme soumise par la peur. J'étais si faible fasse à eux, et je commençais par perdre confiance en moi.

    -Pi, tu es Pi-toyable. Bien sûr qu'elle doit avoir peur. Mais avouons quand même que tu t'es bien débrouillée pour me faire changer d'avis. Tu as raison c'est une garce. Mais j'ai envie de sang et si tu le permet je vais allaer me servir sur son p'tit copain...
    Je me mis à trembler, m'imaginant ce corps de l'autre imbécile en lambeaux, et Flam' de marbre. Jamais je ne laisserai quelqu'un toucher au peu qu'il me reste. Même si je le détestais..
    - Tout cela est fort bien sympathique, cher Spartiates. Je sais bien plus de choses sur vous que vous en savez sur moi même, dit Eclat de Flammes d'un ton calme.De plus vous ne gouterez le sang d'aucun de nous. Je me nomme Flam', ancien solitaire que le clan des Etoiles méprisent. Lui c'est Nuage Dérangé, mon novice, et elle c'est Nuage Clair ma protégée.
    Sa voix ne déraillait pas du tout, bien au contraire, elle avait une assurance qui sortait de l'ordinaire. Je gémis, on allait tous mourrir ! Je perdis le contraire de moi-même. Mes petites griffes fragiles frolèrent le sol tarri et sobuble. Mes prunelles à la teinte d'azur se perlèrent de larmes. Coeur de Crystal, maman, j'allais enfin la rejoindre. Mais eux, ils devaient vivre. Je ne laisserai personne toucher à Nuage Dérangé. Je ne sus expliquer pourquoi je voulais qu'il vive malgré tout, mais je m'inquiétais beaucoup pour lui.
    - C'est pas mon petit copain d'abord, et puis occupe-toi de tes affaires ! Jamais je ne pardonnerai ce que vous avez fait à ma mère ! Jamais ! Contentez vous de ma chair, je vous l'offre. Mais laissez-les partir,ils faut qu'ils vivent.rien ne me retiens dans ce monde maintenant ! J'ai perdu tout ceux que j'aimais ! Je fis un regard timide vers Nuage Dérangé, puis rejoint les Spartiates silencieuse, et soumise.
    [ vous pouvez lui faire tout ce que vous voulez, sauf la tuer ou atteindre son physique en la déchiquetant ou lui crevant les yeux XD
    Ce serait bien qu'il y ait un dernier Spartiates qui répondent, au moins ils seraient trois sangui' et c'est mieux =)]
Revenir en haut Aller en bas
Nuage de Pluie
Félin assez connu
Nuage de Pluie

Perso 1 : Mentor : Eclat de Flamme ?
Perso 2 : Rivière
Perso 3 : apprentie
Nombre de messages : 106
Age : 22
Puf : Pluie
Date d'inscription : 23/10/2009
Points : 125

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] Empty
MessageSujet: Re: Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates]   Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] EmptyMer 24 Mar - 20:12

Nu

Je te regarde



Je marche.Je sais qu'il fait nuit mais je marche quand même,sans bruit.J'ai encore rêvé.Toujours le même rêve.Toujours les mêmes images qui défilent.Sanglantes.J'ai pourtant éssayé de me rendormir.Mais je n'y suis pas parvenu.Et je n'y parviendrai plus.
Le ciel est noir.Noir comme l'encre.Seule la Lune est digne de lui.Je ne le sait pas encore mais je vais passer une nuit mouvementée.Mais qui l'aurait cru ? Qui l'aurait cru en écoutant le silence si parfait des bois ?J'ai peur.L'angoisse diminue peu à peu mais elle est toujours présente.Pour me changer les idées je me remémore le discours d'Alpha.Dans quelques temps je pourrai enfin me venger.Tuer sans pitié.Bientôt la forêt sera pourpre;tachée de sang et de douleure.Je pense aux os qui vont craquer,aux pelages déchiquetés et au sang chaud qui va couler.Ses sombres pensées me calment.
Je file en direction des ctacombes."Le cimetière souterrain".Ce nom veut bien dire ce qu'il veut dire.Seul un suicidaire oserai s'y rendre.Je m'avance tranquillement vers le tunnel.Des planches moisies s'entassent un peu partout et la poussière vole autour de moi.Si vous saviez comme je hais cet endroit.Mais c'est le seul où je pensais être tranquille.Les autres doivent être au Dernier Soupir en train de se querreller pour tout et rien.L'atmosphère est lourde.Pesante.Pour ne pas dire irrespirable.Mais au moins je ne risque pas de sombrer à nouveau dans le sommeil.
Je respire calmement et hume chaque odeur qui pourrai m'être utile.
Et malheureusement;j'ai la surprise de découvrir que je ne suis pas seul.Certains de mes compatriotes ont eu eux aussi envie de faire une petite promenades nocturne.
Comme par hasard Eta.Toujours obligée de se trouver sur mon chemin celle-la.Pas plus tard que cet après-midi,elle m'a aidé à souhaiter le bonsoir à un vulgaire canidé.Et puis Pi.Belle créature de la nuit.J'espère que je ne vais pas avoir à faire à leur moqueries.Généralement quand on me parle je ne répond pas.Ou rarement.Je parle à ma façon;j'ai mon propre language.Mais ça;peu le comprenne.J'avance prudement,tous mes sens en alerte.Apparement,elles ne sont pas seules.Je réprime un petit sourir.Elles avaient donc rendez-vous avec le dîner et ne m'avaient même pas prévenu.Très bien.Rien ne vaut que l'effet de surprise.

« Bonsoir chers chats inconnus, pourrions-nous savoir votre identité, puis pourquoi quelques uns de nos camarades vous a déjà vu traverser notre territoire ? »


Interressant.Un jeune chat qui n'a même pas peur de nous.

Bonjour jeune chat. Tu es ma première proie à me dire bonjour vois-tu? J'avoue être un peu intriguée. Tu n'as donc pas peur? Sache que nous sommes là depuis bien plus longtemps que vous, et pendant que nous étions repliés sur les montagnes pour une saison de chasse aux buses, vous êtes venus sur nos térritoires. Et sache aussi... que mon nom est Êta.»

Eta s'interresse aux paroles de ses repas maintenant . C'est nouveau .
- Tu sais...Ce n'est pas parce que tu ne savais pas que nous existions que justement nous n'existions pas...On vous surveille depuis plusieurs lunes, et nous sommes intrigués par votre mode de vie. Toujours est-il que ta copine me parraît appétissante et que le chien que nous avons mangé au crépuscule était un peu petit... Quel est le nom de cette délicieuse jeune fille?»


Et en plus elle lui fait une petite leçon d'histoire.Décidément.
"copine" ? "jeune fille" ?Alors comme ça ils sont plusieurs.

- Allons, Êta ! Je nommerais plutôt cette petite chose avec le mot "peste", sans t'offenser. Tu vas voir, tas de muscles, je vais tellement lui arracher de lambeaux de chair que tu vas bientôt la confondre avec un piaf déplumé !

Pi aussi veut sa part du festin.Et apparement elle est de mauvaise humeure ce soir.

Je suis Pi. Ne sois pas tant appeurée, tu sais...C'est plutôt bien choisit, cet endroit, non ? Pour mourir, bien sur !

Je frissonne.L'odeure de la peur masque à présent toutes les autres.Pi a très bien réussit son coup.Je suis presque étonné que personne ne soit mort de peur.

Eh, le matou ! Tu n'es pas très futé, tu sais. T'aurais mieux fait d'emmener ces marmots ailleurs pour leur petite promenade de santé. Si tu ne meures pas ici, alors je te conseille le suicide en rentrant, quand tu auras suffisament observé le corps lacérés de ces gamins !

Et encore un autre ! Décidément ce soir ça foisonne de chats !

-Pi, tu es Pi-toyable. Bien sûr qu'elle doit avoir peur. Mais avouons quand même que tu t'es bien débrouillée pour me faire changer d'avis. Tu as raison c'est une garce. Mais j'ai envie de sang et si tu le permet je vais allaer me servir sur son p'tit copain...

Ils sont si occupés à dialoguer avec le dîner qu'ils n'ont même pas ressentient ma présence.Plus que quelques pas et je serai à leurs cotés.
- Tout cela est fort bien sympathique, cher Spartiates. Je sais bien plus de choses sur vous que vous en savez sur moi même, .De plus vous ne gouterez le sang d'aucun de nous. Je me nomme Flam', ancien solitaire que le clan des Etoiles méprisent. Lui c'est Nuage Dérangé, mon novice, et elle c'est Nuage Clair ma protégée.
Je me redresse.Il n'a même pas peur.Ces paroles sont sages et réfléchies mais sans même le connaitre,je le hais et il va mourrir.
- C'est pas mon petit copain d'abord, et puis occupe-toi de tes affaires ! Jamais je ne pardonnerai ce que vous avez fait à ma mère ! Jamais ! Contentez vous de ma chair, je vous l'offre. Mais laissez-les partir,ils faut qu'ils vivent.rien ne me retiens dans ce monde maintenant ! J'ai perdu tout ceux que j'aimais !
Alors là,je m'attendais à tout sauf ça.Elle est si petite si fragile et s'offre sur un plateau aux félins les plus sanguinaires de tout la forêt.Elle a peur mais elle avance bravement vers le danger.Pourquoi ?
Soudain mes yeux croise les siens.
*Je te ragarde.Je te regarde.pourquoi fait tu cela ?*
Je ne sait même pas pourquoi je lui parle avec mes yeux elle ne comprendra jamais.
Quelque part,j'ai envie qu'ils vivent et que leur coeur ne s'arrête jamais de battre.Mais pourquoi devraient-ils vivrent heureux ? Dire que moi je souffre un peu plus chaque jour.Non,il n'y a aucune raison.Je les tuerai tous jusqu'au dernier.Je sais qu'après je le regretterai mais pour l'instant je ne pense qu'au sang que je vais verser.










Revenir en haut Aller en bas
Loi Divine
Félin Légendaire
Loi Divine

Perso 1 : Loi Divine / Vent
Nombre de messages : 1558
Age : 21
Puf : Shane - Hinayu. Mais on me connait sous le petit surnom de Star ou Abyss...
Date d'inscription : 22/10/2008
Points : 1653

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] Empty
MessageSujet: Re: Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates]   Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] EmptyVen 26 Mar - 20:48

    Je soupirais. Nu venait de se poster à ma gauche. Trois, contre un et demi c'est pas drôle. Le rouquin avança d'un pas et prit la parole. Je fût surprise en découvrant que sa voix avait quelque chose de mélodieux. Moi qui pensais que ce dernier avait une voix de vermissau!
    - Tout cela est fort bien sympathique, cher Spartiates. Je sais bien plus de choses sur vous que vous en savez sur moi même, .De plus vous ne gouterez le sang d'aucun de nous. Je me nomme Flam', ancien solitaire que le clan des Etoiles méprisent. Lui c'est Nuage Dérangé, mon novice, et elle c'est Nuage Clair ma protégée.
    Sa protégée la garce? Ben voyons! Et un ancien solitaire en plus? Je suis déçue. Je sens ma bonne humeur se détériorer... Mais que vois-je? La petite peste avance d'un...deux...trois pas? Fantastique je vais lui offrir une médaille.
    - C'est pas mon petit copain d'abord, et puis occupe-toi de tes affaires ! Jamais je ne pardonnerai ce que vous avez fait à ma mère ! Jamais ! Contentez vous de ma chair, je vous l'offre. Mais laissez-les partir,ils faut qu'ils vivent.rien ne me retiens dans ce monde maintenant ! J'ai perdu tout ceux que j'aimais !!
    Comme c'est touchant... Elle venait de m'égayer. Fabuleux. Je sens que la suite va être passionnante...
    -Comme c'est mignon et attentionné de ta part. Mais je ne pense pas pouvoir exaucer ton souhait. Car vois-tu... J'ai un estomac sur patte à ma droite., je désignait Pi. Donc je pense que nous allons manger un peu, puis après... Si tes amis sont encore vivants, nous discuterons de ton projet. Mais avant tout...
    Je ne tenait plus. Je ricanait puis renvoya la fillette au pattes de son chien d'ange gardien, d'un coup de patte qui lui laissa des traces rouges dans la joue.
Revenir en haut Aller en bas
Petite Destinée
Félin Légendaire
Petite Destinée

Perso 2 : Rivière x4 & Ventx1
Perso 3 : Petit x1 & Apprenti x1 & Guerrier x3
Nombre de messages : 1845
Age : 23
Puf : Mémo <3

Date d'inscription : 13/06/2009
Points : 2051

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] Empty
MessageSujet: Re: Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates]   Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] EmptySam 27 Mar - 19:17

      Nuage Dérangé
      L’amour donne des ailes.
      « Jamais je ne laisserai quelqu’un dans mon cœur mourir sans que je le venge. »


      Nuage Dérangé qui avait une assurance sans faille, continuait à les regarder comme des êtres totalement normaux. Sa voix qui ricannait dans sa tête, dit d’une voix assez cruelle : « Hé, Petit, il faut que ce soir tu assures un maximum car tu as ta princesse qui veut voler ! ». Il resta de marbre en continuant à les regarder. Mais un chat s’avança et me répondit :

      -Bonjour jeune chat. Tu es ma première proie à me dire bonjour vois-tu? J'avoue être un peu intriguée. Tu n'as donc pas peur? Sache que nous sommes là depuis bien plus longtemps que vous, et pendant que nous étions repliés sur les montagnes pour une saison de chasse aux buses, vous êtes venus sur nos térritoires. Et sache aussi... que mon nom est Êta.»


      Le jeunot émit un petit ronron amusé mais son nom l’intrigué, alors cette chatte, ce tas de muscle s’appelait Eta, qu’elle jolie nom. Elle poursuivit :

      Tu sais...Ce n'est pas parce que tu ne savais pas que nous existions que justement nous n'existions pas...On vous surveille depuis plusieurs lunes, et nous sommes intrigués par votre mode de vie. Toujours est-il que ta copine me parraît appétissante et que le chien que nous avons mangé au crépuscule était un peu petit... Quel est le nom de cette délicieuse jeune fille?»

      Il émit un grognement, sa voix toujours au fond de lui, lui dit : « Tu vois, j’ai toujours raison, ça devient plus amusant ! ». Une autre chatte entra dans ce « jeu » :

      - Allons, Êta ! Je nommerais plutôt cette petite chose avec le mot "peste", sans t'offenser. Tu vas voir, tas de muscles, je vais tellement lui arracher de lambeaux de chair que tu vas bientôt la confondre avec un piaf déplumé !


      Nuage Dérangé qui dans son regard brillait une colère incrédule essayait de se calmer, bizarrement ses tas d’os ou de muscles ne lui faisait pas peur car sa voix l’avait déjà prévenu belle lurette. Hé Oui, ses petits ne savaient pas que cet apprenti avait quelques choses en lui qui l’aidait chaque jour.

      - Je suis Pi. Ne sois pas tant appeurée, tu sais...C'est plutôt bien choisit, cet endroit, non ? Pour mourir, bien sur !

      Pi, voilà un nom qui s’associe parfaitement avec PITOYABLE, oui très pitoyable, dans les pensées du jeune et beau rouquin s’énervaient sur ce qu’il allait faire. Il était en colère mais se contrôler pour que ses adversaires ne voient en lui qu’un petit gamin assez courageux pour les affrontés.

      - Eh, le matou ! Tu n'es pas très futé, tu sais. T'aurais mieux fait d'emmener ces marmots ailleurs pour leur petite promenade de santé. Si tu ne meures pas ici, alors je te conseille le suicide en rentrant, quand tu auras suffisamment observé les corps lacérés de ces gamins !

      Le jeunot qui gardait toujours son calme même si dans sa tête une explosion allait arriver, il essayait de regarder toujours ses chats et en restant de marbre. Oui, cela ne changeait pas des habitudes du petit car mainte fois lorsqu’on l’insultait, il avait gardé son sang-froid. Il sentit que quelques choses se rapprochaient de lui, heureusement ce n’était que la belle et tendre Nuage Clair, oui la belle princesse qui venait se rapprocher du rouquin pour être « en sécurité ! ».

      -Pi, tu es Pi-toyable. Bien sûr qu'elle doit avoir peur. Mais avouons quand même que tu t'es bien débrouillée pour me faire changer d'avis. Tu as raison c'est une garce. Mais j'ai envie de sang et si tu le permet je vais allaer me servir sur son p'tit copain...

      Il émit un ricanement, oui, ce jeunot était très arrogant, puis il aimait bien cette chatte, elle avait un peu les mêmes pensées que lui sur son camarade que « Pi » était pitoyable. Mais son sensei dit :

      - Tout cela est fort bien sympathique, cher Spartiates. Je sais bien plus de choses sur vous que vous en savez sur moi même, dit Eclat de Flammes d'un ton calme.De plus vous ne gouterez le sang d'aucun de nous. Je me nomme Flam', ancien solitaire que le clan des Etoiles méprisent. Lui c'est Nuage Dérangé, mon novice, et elle c'est Nuage Clair ma protégée.

      Nuage Dérangé eut envie de dire : « Bien jouer ! », mais il se retient, il devait montrer qu’il était plus intelligent qu’eux même si pour tout vous dire Nuage Dérangé n’était pas très intelligent et c’était sa voix qui le rendait intelligent. Mais il se tourna d’un coup vers Nuage Clair, la belle pleurait, il émit une pensée : « Non ! ils ont osé lui faire du mal ! Mais ses « Spartiates » vont le payer même si cela ne sera peut-être pas aujourd’hui, je le jure devant le clan des Etoiles qu’un jour, je les tuerais du moins un grand nombre ! ». Mais il ne put continuer d’avantage car la belle se rapprocha, il eut envie de la retenir mais sa voix lui dit : « Laisse lui faire son chemin d’abord, tu feras le tiens après ! ». Puis elle dit :

      - C'est pas mon petit copain d'abord, et puis occupe-toi de tes affaires ! Jamais je ne pardonnerai ce que vous avez fait à ma mère ! Jamais ! Contentez vous de ma chair, je vous l'offre. Mais laissez-les partir,ils faut qu'ils vivent.rien ne me retiens dans ce monde maintenant ! J'ai perdu tout ceux que j'aimais !


      Il fut bouche bée, il remarqua son regard timide puis elle s’avança encore plus, il eut encore des pensées : « Non ! Non ! Pas elle, si elle meurt mon cœur aussi ! ». Ma voix qui entendait tout, me dit encore : « Arrête, tu vas me faire chialer sale boule de poils, calme toi, on dirait un gamin qui pleure qu’une fleur vient de faner. Bon, reste calme, cela va bien se passer ! ». Mais d’un coup, il remarqua une autre présence, il n’avait pas pu la repérée à cause de ses pensées trop bruyante dans sa tête. Ils sont trois, contre trois. Il émit un petit sourire pour cacher sa colère.

      -Comme c'est mignon et attentionné de ta part. Mais je ne pense pas pouvoir exaucer ton souhait. Car vois-tu... J'ai un estomac sur patte à ma droite., elle désigna Pi. Donc je pense que nous allons manger un peu, puis après... Si tes amis sont encore vivants, nous discuterons de ton projet. Mais avant tout...


      Nuage Dérangé avec ses grands yeux qui changeaient de couleur en pourpre, regardait la scène. Cette chatte avait osé toucher au bien aimé de Nuage Dérangé. Il vit de la blessure que Eta avait fait, du sang qui coulé de la belle. Dans le regard du jeune mâle, une colère se mit à éclater. Il se rapprocha d’elle et lui donna un coup aussi fort qu’il l’aurait cru, du sang coulé aussi. D’une voix fort en colère, il dit :

      « Sale garce, oui je parle à toi, Eta. Comment tu peux oser la touchée avec tes pattes qui puent la mort. Sache que tu penses qu’on va perdre d’avance, mais si on sort vivant et toi non, sache que je te ferais la peau. »


      Il savait que ses paroles allaient lui coûter chère, mais il s’en fichait, l’amour lui donnait des ailes. Il se tourna vers la belle et lui murmura :

      « Désolé que j’en sois arrivée à là, mais quand ma princesse se fait toucher, comme puis-je regarder cette scène sans rien faire. Sache que si je péris, sache que je t’aime … »


      PS : Je suis très impressionnée vous jouez ses spartiates à merveille, c'est un plaisir de vous lire. Oui oui et même de RP avec vous. Vous les méritez bien ;).


Dernière édition par Mémo & River le Sam 27 Mar - 23:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] Empty
MessageSujet: Re: Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates]   Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] EmptySam 27 Mar - 20:07

Effluves désapointées






    -Pi, tu es Pi-toyable. Bien sûr qu'elle doit avoir peur. Mais avouons quand même que tu t'es bien débrouillée pour me faire changer d'avis. Tu as raison c'est une garce. Mais j'ai envie de sang et si tu le permet je vais allaer me servir sur son p'tit copain...
    Tout comme je m'y étais attendue, Êta répliqua bêtement, suivant parfaitement la legère provocation. Aaah...Cette chère Êta, tellement prévisible...Mes yeux de glace pivotaient soigneusement de silouhette en silouhette, de tel que je vis le jeunot roux secoué d'un petit ricanement. Mon arcade droite se souleva en un petit mouvement intrigué. Tiens donc, ce gamin éprouvait l'envie de rire au milieu de cet endroit funèbre, imprégné de la mort. C'était plutôt inhabituel, certes. J'observais la scène comme un stratège élaborant un plan d'attaque. Mais ce n'était pas vraiment ce que je faisais. J'étudiais le comportement de chacun, et leurs réactions. Ce ne fut pour moi que satisfaction lorsque le plus grand d'entre eux répliqua.
    - Tout cela est fort bien sympathique, cher Spartiates. Je sais bien plus de choses sur vous que vous en savez sur moi même, dit Eclat de Flammes d'un ton calme.De plus vous ne gouterez le sang d'aucun de nous. Je me nomme Flam', ancien solitaire que le clan des Etoiles méprisent. Lui c'est Nuage Dérangé, mon novice, et elle c'est Nuage Clair ma protégée.
    "Sa protégée" ? Voilà qui était amusant. Dans ma cachette improvisée, je restai silencieuse. Les guerres criardes n'étaient pas trop mon truc. Ainsi, il avait été un solitaire. Intéressant. Eh bien, ce matou allait être copieusement déçut de sa performance de protecteur lorsque sa "petite protégée" aurait perdu la vie. Néanmoins, son atitude m'intrigua énormément. Elle était quasi-identique à celle du morveux. Calme, posée, réfléchie. Ces paroles m'agacèrent un peu plus. Il n'avait pas peur.C'est alors que la gamine s'avança, le petit rouquin s'écartant sur son passage, et déclara bravement :
    - C'est pas mon petit copain d'abord, et puis occupe-toi de tes affaires ! Jamais je ne pardonnerai ce que vous avez fait à ma mère ! Jamais ! Contentez vous de ma chair, je vous l'offre. Mais laissez-les partir,ils faut qu'ils vivent.rien ne me retiens dans ce monde maintenant ! J'ai perdu tout ceux que j'aimais !
    Ben voyons, elle n'avait pas peur, celle-là. Sa réaction n'eut que le don de m'amuser. Cette peste ne savait rien de ce qu'il allait lui arriver entre mes griffes. C'est alors que Nu apparut, de son habituelle allure discrète. Je n'aimais pas trop ce matou. Je le trouvais pas assez "sanguinaire" à mon goût. Nous étions à adversaires égaux, maintenant. Êta parla à nouveau.
    -Comme c'est mignon et attentionné de ta part. Mais je ne pense pas pouvoir exaucer ton souhait. Car vois-tu... J'ai un estomac sur patte à ma droite., elle désigna Pi. Donc je pense que nous allons manger un peu, puis après... Si tes amis sont encore vivants, nous discuterons de ton projet. Mais avant tout...
    Les mots d'Êta ne firentqu'énerver le gamin roux de plus belle. Je ne dis pas ça en voyant son apparence, mais plutôt en plongeant dans ses yeux intelligents. Un sentiment y flamboyait plus que tout. Il avait vraiment l'air de tenir à la gamine à ses côtés. Quand à la réplique de ma camarade, "estomac sur patte", je ne sourcillai pas. Elle avait un mauvais sens de l'observation. J'étais plus mince qu'elle, et, de plus, qui avait mangé un vieux cabot un peu plus tôt ? Je me gardai bien de cette phrase cinglante. Comme pour surprendre son entourage, la Spartiate envoya valser la gamine d'un violent coup de patte qui lui laissa de fines striures pourpres sur le museau. Le mioche répliqua.
    « Sale garce, oui je parle à toi, Eta. Comment tu peux oser la touchée avec tes pattes qui puent la mort. Sache que tu penses qu’on va perdre d’avance, mais si on sort vivant et toi non, sache que je te ferais la peau. »
    Je me retins de justesse de ne pas éclater de rire. Ce jeune était vraiment étrange, et avait le don de m'amuser en même temps que de m'énerver. Il était...Pas comme les autres, quoi. Ces paroles étaient un peu trop osées à mon goût. Normal, il menaçait tout de même une spartiate. Alors ça, pour ne pas avoir peur, il n'avait carrément pas peur.
    « Désolé que j’en sois arrivée à là, mais quand ma princesse se fait toucher, comme puis-je regarder cette scène sans rien faire. Sache que si je péris, sache que je t’aime … »
    Ben voyons, une déclaration d'amour, maintenant...C'était totalement ridicule. Cette scène n'avait quasiment rien à voir avec la situation. En clair, elle était en terrible contraste, ce qui rendait cette "déclaration"...Emouvante. Une lueur méprisante passa dans mes prunelles. Bien. Avec une agilité reptilienne, je sautai furtivement de mon perchoir et vint me placer à une petite distance d'Êta. La fête allait bientôt commencer. J'avais spécialement choisi d'attaquer la morveuse, juste pour énerver son "petit copain". Ca pourrait être marrant, et même prendre des tournures intéressantes. J'avais senti que ce groupe était différent de toutes nos autres proies. Leurs effluves étaient nettement différentes. La bataille se préparait tandis que je contournait le petit groupe d'inconscients. Je les couvaient constamment de mon regard de givre animé d'une lueur sanguinaire.




Dernière édition par Soie & Chimère le Sam 27 Mar - 21:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Trafalgar Star
As des Chats
Trafalgar Star

Perso 1 : Patte d'Eden, Vent.
Perso 2 : Eclat de Flamme, Rivière.
Perso 3 : Coup de Foudre.
Nombre de messages : 3563
Age : 22
Puf :
Nami.
Ou Flame.

Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] Mini_100911105621373390


Date d'inscription : 02/07/2009
Points : 4170

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] Empty
MessageSujet: Re: Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates]   Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] EmptySam 27 Mar - 20:50

Nuage Clair
Une pluie de haine dans un coulis d'amour

    La mademoiselle se dirigea paisiblement vers l'amasis de sanguinaires. Elle gémit, en les regardant saliver de sa propre chair. C'était tellement dur de se ire que bientôt, on allait rejondre la courbe céleste. Mais avec un minimum de sagesse, la jeune chatte reussit à garder son sang froid. Elle espérait qu'il n'arrive rien à Nuage Dérangé et Eclat de Flamme. Se venger ne rimera à rien, sa mentor Pelage de Souie avait tué l'assaillant de sa génitrice, maintenant elle devait vivre en paix. Et puis, son père, elle s'en fichait. C'était ce qu'on appellait grandir, pensa t-elle. Elle avit été ue enfant dure et capricieuse,mais maintenant, elle éait un peu plus adulte dans sa tête. Il fallait qu'elle vive avec les chats vivants, et non les inconnus et les défunts. Nuage Clair soupira, et décocha un sourire vague. C'était la fin, et elle la vivait avec les deux rouquins. Il manquait Petit Reflet, son âme soeur. Mais mainteant elle avait comprit quelque chose d'autre. Elle pouvait chérir quelqu'un plus que tout et en même temps être amoureuse. Les sentiments fraternels ne se mélangeaient pas, mais mademoiselle continuait à croire que si le matou or n'avait pas été son frère, il aurait été son compagnon. Même plus, ils étaient une seule âme divisée en deux, en quelque sorte.

    -Comme c'est mignon et attentionné de ta part. Mais je ne pense pas pouvoir exaucer ton souhait. Car vois-tu... J'ai un estomac sur patte à ma droite., elle désigna Pi. Donc je pense que nous allons manger un peu, puis après... Si tes amis sont encore vivants, nous discuterons de ton projet. Mais avant tout...

    Êta donna un coup de patte sur la joue de la novice. Elle ne dit rien, se contentant e grimcerde finir contre un tombaux. Le coup l'assoma à moitié, la fesant entrouvrir ses paupières. Flam' resta de marbre la novice entre les pattes, puis dans son regard se laissa voir une pointe de haine. Nuage Dérangé, lui se montra plus acerbe :


    « Sale garce, oui je parle à toi, Eta. Comment tu peux oser la touchée avec tes pattes qui puent la mort. Sache que tu penses qu’on va perdre d’avance, mais si on sort vivant et toi non, sache que je te ferais la peau. »

    Nuage Clair ne dit mot, entrouvrant la MACHOIRE pour respirer mieux. Bientôt, son corps allait pourrir ici, comme tant d'autres.Du moment que ce n'était pas ceux des rouquins. Une larme coula sur sa joue ensanglantée, elle avait eut le temps de faire si peu de choses sur Terre. Elle aurait tellemen aimé s'escuser pour tout ce qu'elle a fait a Nuage Dérangé.. La jeunette soupira, et ferma ses paupières pour ne rien voir aux malheurs de ce monde.

    « Désolé que j’en sois arrivée à là, mais quand ma princesse se fait toucher, comme puis-je regarder cette scène sans rien faire. Sache que si je péris, sache que je t’aime … »

    Nuage Clair entrouvit les paupières, mais ne dit mot. Elle savait depuis longtemps que le félin l'aimit. Ils avaient deux lunes lorsqu'il s'étaient recontrés. Et maintenant, elle n avait combien.. Dix ou Onze ? Elle ronronna fort, bien que cet endroit était lugubre, elle n'avait pus imaginé une plus belle déclaration. Mais a quoi cela lui servirait-il de vivre en sachant que lui, il était mort ? Elle lui fit une lèche affectueuse sur l'oreille, puis elle souffla doucement :

    " - Comment pourrais-je vivre te sachant plus là ? Ne me fais pas ce mal, je ne veux perdre plus personne. Je m'en fiche de mourrir si c'est pour que tu sois vivant. "

    Elle ne dit pas "je t'aime" à la fnde sa phrase. Peu être pour ne pas avouer qe l'ange avait repris ses drots, que s haine n'était plus. Mais ses sentiments étaient de même. Il avait sut briser ce masque démoniaque qu'elle avait, et elle lui en voulait autant qu'elle l'aimait. Le temps n'enlevra passes dernieres cicatrices, mais elle pourrat vivre avec, maintenant. Enfin, si elle vivait encore. La novice loucha sur Flam' quitoisait les trois femelles, elle le savait, il aimait beaucoup labeauté et acune d'entre elle était ratée.

    "- Chère Êta, bien que votre beauté me fascine, je n'aprécie guère qu'on touche à ma protégée, dit Flam' d'une voix méldieuse mais acerbe. Abîmer un visage pareil serait un crime, mais permetez-moi de vous tenir compagnie. "

    Nuage Clair fut presque étonnée de la puissance du bond de son cousin. Elle onnaissait sa manière de se battre avec les jolies femelles, corps à corps, les épuiser sans les abîmer. Il avait une excellente endurance, et il se débrouillrai face à une tueuse d'élite.Mais eux, qu'en adviendra t-il ? Elle jeta un doux regard à Nuage Dérangé. Elle voulait lui dire un " Je t'aime" mais elle n'en eut pas la force. Mais, la jeune chatte blanche se releva, prête à se défendre, bien que le sang d'Êta et de Flam' coulait déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Loi Divine
Félin Légendaire
Loi Divine

Perso 1 : Loi Divine / Vent
Nombre de messages : 1558
Age : 21
Puf : Shane - Hinayu. Mais on me connait sous le petit surnom de Star ou Abyss...
Date d'inscription : 22/10/2008
Points : 1653

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] Empty
MessageSujet: Re: Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates]   Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] EmptySam 27 Mar - 23:35

    [Je rèp demain =)]

Revenir en haut Aller en bas
Nuage de Pluie
Félin assez connu
Nuage de Pluie

Perso 1 : Mentor : Eclat de Flamme ?
Perso 2 : Rivière
Perso 3 : apprentie
Nombre de messages : 106
Age : 22
Puf : Pluie
Date d'inscription : 23/10/2009
Points : 125

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] Empty
MessageSujet: Re: Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates]   Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] EmptyDim 28 Mar - 17:37


Nu

Ne me fais jamais regretter ce geste.




Ca y est.Eta s'est aperçut de ma présence et n'est évidemment pas contente de me revoir.Tant pis.Elle survivra.Pi aussi d'ailleur.Ma loyauté était sans cesse remise en question.Aux yeux de tous les Spartiates je ne suis pas assez sanguinaire.Pi et Eta ne me questionnent pas.Elles savent bien que je ne leur répondrai pas.Même après de longues lunes auprès de ces sombres félins je n'ai toujours pas réussi à gagner leur confiance.Cela fait partit d'une de mes raisons de tuer.Mais aussi pour me venger.Ce soir il faudrai que je fasse sombrer dans le sommeil le plus profond un félin.Rien qu'un seul et j'aurai gravi une autre parcelle de l'échelle qui me séparent de mes compagnons.

-Comme c'est mignon et attentionné de ta part. Mais je ne pense pas pouvoir exaucer ton souhait. Car vois-tu... J'ai un estomac sur patte à ma droite. Donc je pense que nous allons manger un peu, puis après... Si tes amis sont encore vivants, nous discuterons de ton projet. Mais avant tout...
*Dis donc Eta,je suis quoi moi un fantôme ?*
Evidemment.Pi aura le droit de se regaler tandis que moi je regarderai le spectacle comme un chaton terrifié.J'ai presque envie de me jeter sur Eta et de la déchiqueter.Mais ce n'est pas avec ça que ma réputation s'arrengerait.Non je préfère lui jeter un regard glacé;avec un peu de chance ça lui clouera le bec.
Mais non même pas.Elle ricanne et envoie à la jeune chatte une gifle magistrale.La pauvre petite est projetée dans les pattes du grand félin roux à moitié assommée.J'ai bien envie de rire comme Eta mais quelque chose m'en empêche.
« Sale garce, oui je parle à toi, Eta. Comment tu peux oser la touchée avec tes pattes qui puent la mort. Sache que tu penses qu’on va perdre d’avance, mais si on sort vivant et toi non, sache que je te ferais la peau. »


Le jeune félin curieux de toute à l'heure bouillone de colère.Il venait d'humilier un Spartiate.Du sang poupre coulait le long du visage d'Eta.C'est étrange mais je ne lui en veux pas.Ce petit chat vient de donner une leçon mémorable qui va restée longtemps dans l'esprit d'Eta.Tendrement il essaie de nettoyer la blessure de sa camarade.Je sais déésormais qu'ils sont unis par un lien très fort.Sans le vouloir ils m'ont montré leur point faible et se sont placés en position de soumission.Le jeune chat se penche et murmure quelque chose à l'oreille de sa bien-aimée.Quelque chose que je ne peux entendre mais que je peux deviner le sens.Je retse incrédule face à leur calme;face à leur mort.La petite chatte lui répond .Ces marmots ne peuvent donc pas parler tout haut que tout le monde puisse savourer le spectacle.
Soudain sans prévenir;le grand félin roux s'approche.

"- Chère Êta, bien que votre beauté me fascine, je n'aprécie guère qu'on touche à ma protégéeAbîmer un visage pareil serait un crime, mais permetez-moi de vous tenir compagnie. "

Décidement,Eta a du succès.Un petit sourir se déssine sur mes lèvres.Le rouquin,sans prévenir,se rue sur Eta.J'hésite à aller lui préter main forte.Mais non,ça ne servirait à rien.Elle est tout à fait apte à se débarrasser de son adversaire et en plus elle n'accepterait pour rien au monde de l'aide.
L'odeur alléchante du sang envahissait déjà les catacombes.Je m'avançait tranquillement vers les p'tits chats.Mes yeux brillaient de cruauté.Ils se préparent.Ils se préparent à me tuer;à défendre leur misérable vie.Mais je croise à nouveau le regard de la féline.Elle a peur mais elle le cache.Mes yeux perdent leur éclat sanglant.Les douces prunnelles de la jeune chatte deviennent subitement suppliants.J'entend Pi se rapprocher derrière moi.Brusquement,j'attrape le petit félin intrépide.Sa compagne essaie de m'en empêcher mais je la repousse en lui donnant un grand coup de griffe sur le museau.Le sang se répend et la petite s'éffondre sur le sol.Le petiot se débat mais je ne lâche pas prise.Mes cros tiennent bons dans sa fourrure au reflets du soleil.Je murmure le plus doucement et le plus distinctement possible dans l'espoir que personne ne m'entende jamais.

"Cours et vis.Ne te retourne pas.C'est ce qu'elle voulait.Ne me fait jamais regretter ce geste."

Et violemment,je balance le petit rouquin dans le tunnel qui mène jusqu'à la sortie.Je ne sais pas pourquoi j'ai fait cela.Après cette terrible action je vais avoir encore plus besoin de tuer "au grang combat".Après ce geste irréfléchit et stupide ma chair ne vaudra guère plus cher que le chien de cet après-midi et mes os risquent de ne pas faire long feu.Mon coeur glacé se ferme ainsi que mes yeux noirs.Noir, comme la nuit de ce soir.




Dernière édition par Petite Pluie le Dim 28 Mar - 19:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Petite Destinée
Félin Légendaire
Petite Destinée

Perso 2 : Rivière x4 & Ventx1
Perso 3 : Petit x1 & Apprenti x1 & Guerrier x3
Nombre de messages : 1845
Age : 23
Puf : Mémo <3

Date d'inscription : 13/06/2009
Points : 2051

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] Empty
MessageSujet: Re: Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates]   Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] EmptyDim 28 Mar - 18:40

      Nuage Dérangé
      Se Battre !
      « Fuir est quelques choses de lâche que je ne connais pas ! »

      La belle qui commençait à reprendre conscience après le coup de état, ouvrit les yeux. Il en fut rassuré, elle ne disait rien mais elle ronronnait fort. Nuage Dérangé était heureux, même si la mort était si près d’eux, il avait enfin avoué son amour pour la belle. Il reçut tout au plus une lèche affectueuse sur son oreille. Mais il savait ce que pensé la belle du moins grâce à sa voix : « Tu deviens de plus en plus fort niveau romantisme, mais tu as choisi le bon endroit, je l’avoue, tu es fort. Mais sache que ta belle ne voudra jamais que tu meurs tant qu’elle est vivante. Tu as quelques choses à faire, Nuage Dérangé, tu dois les sauver, mais ne t’inquiète pas, le clan des Etoiles est avec toi. Bonne chance. ». La princesse répondit à sa déclaration :

      " - Comment pourrais-je vivre te sachant plus là ? Ne me fais pas ce mal, je ne veux perdre plus personne. Je m'en fiche de mourrir si c'est pour que tu sois vivant. "

      Il émit un ronronnement tendre, même si elle n’avait pas dit « je t’aime », ses paroles voulaient tout dire. Maintenant il devait se battre pour elle et pour son mentor. Il se tourna pour regarder, son mentor regardait les trois belles femelles, oui, elles étaient belles mais ce n’était pas du tout, mais pas du tout le style de cet apprenti, il aimait sa princesse et personne d’autre. Mais il ne put penser à autre chose, son sensei, parlait :

      "- Chère Êta, bien que votre beauté me fascine, je n'aprécie guère qu'on touche à ma protégée, dit Flam' d'une voix méldieuse mais acerbe. Abîmer un visage pareil serait un crime, mais permetez-moi de vous tenir compagnie. "

      Nuage Dérangé aurait voulu le retenir, mais le combat était déjà lancé, il sentait l’odeur acre du sang, cela le déstabiliser. Non, il n’était pas sanguinaire mais quelques choses l’attirés vers cette odeur qui pour ses narines n’étaient pas si mauvaise que ça. Il secoua sa tête pour dire en quelques sortes non, mais dés qu’il releva la tête. Il était en face de deux femelles, cette Pi et l’inconnu qu’il avait repéré tout à l’heure. Sa voix qui était toujours là, lui dit : « Dérangé, un des deux à du cœur, il pourra avoir pitié de toi et de dire de renoncer. Mais ne l’écoute pas car c’est pour avoir Nuage Clair comme repas. ». Un des deux, l’inconnu le prit par le coup, il se débâta mais cela était perdu d’avance, sa voix l’avait prévenu, il devait se laisser faire même s'il venait de blesser la belle. Il ne lui pardonnera pas se geste, non jamais, il ne pourra lui pardonner, il venait de faire une faute grave. Mais celle-ci le balança vers le dehors et lui dit :

      "Cours et vis.Ne te retourne pas.C'est ce qu'elle voulait.Ne me fait jamais regretter ce geste."

      Il émit un ronronnement assez amusé, mais il le regarda en profondeur avant de dire :

      « Désolé, je ne suis pas lâche loin de là. Puis même si c’est la volonté de ma princesse, je ne pourrais la laisser mourir. Puis j’ai une revanche à reprendre. MOUAHAHA ! »


      L’apprenti fonça dans le mâle pour la mettre sous choc, oui il l’avait chargé comme l’avait appris Eclat de Flammes. Il remarqua, qu'il était un peu sous le choc, il courra vers sa belle et se mit nez à nez à Pi. Un rire sadique sortit, ses yeux qui étaient toujours couleur de sang, s’étincelaient. Sa voix au fond de lui dit : « Très Bien petit, maintenant tu vas avoir affaire à deux, mais je ne peux t’assurer que vous serez libre car ils seraient capable de vous prendre comme prisonniers. ». Il se tourna vers sa princesse et lui donna une lèche plein de tendresse, en lui murmurant très bas pour que personne entendant ces mots :

      « Désolé de t’avoir abandonné, mais l’inconnu voulait m’offrir une vie de souffrance en te laissant mourir ici. Sache que je te sauverai, je veux que tu vies ma princesse, oui, même si tu as vécu plein de souffrance, une beauté comme toi, doit étinceler le jour et la nuit. Maintenant je vais me battre, mais toi repose toi. »

      Le jeunot remarqua que l’autre était déjà de retour, il émit un petit ronronnement amusé avant de dire :

      « Avant que je vois pendre votre langue sur ma belle, j’aimerais un petit combat, ça vous dit deux contre un, ça devrait être facile pour vous, non ? Je laisse Eta affrontait mon mentor. »
Revenir en haut Aller en bas
Loi Divine
Félin Légendaire
Loi Divine

Perso 1 : Loi Divine / Vent
Nombre de messages : 1558
Age : 21
Puf : Shane - Hinayu. Mais on me connait sous le petit surnom de Star ou Abyss...
Date d'inscription : 22/10/2008
Points : 1653

Feuille de personnage
Affinité:
But du félin:
Famille:

Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] Empty
MessageSujet: Re: Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates]   Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] EmptyDim 28 Mar - 21:10

    Êta
    >> J'ai appris à voler on dirait...

    Un expression à cheval entre la colère et l'agacement parcouru l'espace d'un instant le visage du mâle flamboyant. Ses yeux se fronèrentent et son état se fit ressentir dans le ton sur lequel il me parlait.
    "- Chère Êta, bien que votre beauté me fascine, je n'aprécie guère qu'on touche à ma protégée,dit-il agacé, Abîmer un visage pareil serait un crime, mais permetez-moi de vous tenir compagnie. "
    Il me sauta dessus. J'avais appris à ne pas sous-estimer ces chats. Mais il fallait avouer que je m'était trompée sur son compte. Je lui griffait la joue, lui faisant couler du sang dans l'oeil. Je n'avais sans doute pas crever ce dernier, mais il le fermait. Tant mieux. Je feulais et vit Pi aux prises avec le jeune apprenti. Je reoutrnais au combat, et je fit tomber le mâle roux. J'esquivait un coup de patte, mais de justesse. Il visait drôlement bien...Pour un chat de clan! Il en envoya un autre, et je fût griffée au flanc. Toutes mes années d'entraînement contre la douleurs furent réduites à néant sur ce seul coup. De rage je lui ouvrit le menton. Je grognait de douleur. Mais ce combat était le plus excitant de toute ma vie. Jamais je n'avais éprouvé ça contre mon père...
    La petite chatte tigrée esquiva un nouveau coup du gros chat noir. Le dos de la petite était zébré de rouge...

    « Désolé, je ne suis pas lâche loin de là. Puis même si c’est la volonté de ma princesse, je ne pourrais la laisser mourir. Puis j’ai une revanche à reprendre. MOUAHAHA ! »
    C'était le petit qui venait de parler. Je donnait un coup d'arrière-train au rouquin et je lui fonçait dessus. Il était à moi. Je lui griffait le flanc et sautait sur sa p'tite copine pour achever le travail. Je n'eut pas le temps de l'éffleurer que le rouquin me percutait.
    La petite qui pleurait en léchant ses blessures...
    Je feulais et repartait au combat. Mais mes flashs étaient de moins en moins espacés... Je tentait de les contrôler et griffait un seconde fois l'apprenti et son mentor. J'avait beau infliger des blessures, j'en recevait énormément. Ils étaients aussi fort que nous. Et Nu et les autres qui se tapissaient... C'était intôlérable. J'hurlais leur nom, et ils bougèrent d'un centimètre à peine...
    J'était...JE SUIS ÊTA!!!!!!!!!!
    D'un hurlement sauvage je me transformais en furie. Mon boitillement habituelle se transformais en danse furieuse et sauvage. Je distribuait les coups et les morsures, je donnait chaque fois un peu plus la mort. Je ricanait et feulais en même temps, produisant un son horrible pour leurs pauvres petites oreilles... Je savais que l'issue du combat était incertaine mais je m'amusais oh oui je m'amusait...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] Empty
MessageSujet: Re: Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates]   Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Entrainement de Nuage Dérangé [ 2eme partie][Dérangé et des Spartiates]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans ABB :: 
Archives
 :: Anciens RPS
-
Sauter vers: